Urbanisme, numéro 407 « Qui gouverne la smart city ? »

Urbanisme, numéro 407 « Qui gouverne la smart city ? »

Sous ce titre, la revue Urbanisme s’intéresse à la dimension socio-politique de la smart city. Celle-ci est partout aujourd’hui, dans tous les services urbains et dans (presque) tous les pays. A l’heure où la holding de Google annonce un contrat avec la ville de Toronto pour créer un quartier à partir d’Internet, il est temps de s’interroger sur la gouvernance de cette ville intelligente qui repose avant tout sur la captation de données et leur exploitation. D’où ce dossier qui met à contribution de nombreux experts, dressant par la même occasion un panorama des travaux de recherche en cours, notamment à l’initiative du Plan Urbanisme Construction Architecture (PUCA), service interministériel rattaché au ministère de la Transition écologique et solidaire et au ministère de la Cohésion des territoires. Une grande partie de ce dossier est tournée vers les pays du Sud, grâce à une vaste étude comparative menée à l’initiative de l’ONG Urbanistes du Monde. Six métropoles font l’objet d’une enquête de terrain : Casablanca, Douala, Hanoï, Le Cap, Medellin et Rio. Elles montrent comment les habitants se saisissent de la question numérique pour affirmer leurs aspirations à une ville plus inclusive et plus durable. L’Agence française de développement (AFD) partage cette orientation et aide les pouvoirs publics locaux des pays du Sud à renforcer leurs capacités pour affronter les défis du numérique. Deux chercheurs de l’AFD explicitent cette démarche à partir de l’exemple de l’Inde. 

A lire également dans ce numéro
L’invité : Jean-Louis Subileau
Pour un aggiornamento de la planification territoriale
Comment réconcilier ville et commerce
Medellín, entre conflits et recompositions

Accéder au sommaire détaillé
Thématique: