SMABTP

SMABTP

Présentation: 

Expert de l’assurance des professionnels de la construction et de l’immobilier, SMABTP répond à l’ensemble des besoins en assurance des acteurs de ce secteur (artisans ou entreprises de BTP, industriels ou distributeurs, maître d’ouvrage, bureaux d’études ou encore architectes).

Fidèle à ses valeurs mutualistes, SMABTP propose des contrats d’assurance de biens et de responsabilités innovants et des solutions sur mesure (assurance construction, responsabilité civile, responsabilité professionnelle, biens professionnels…)
Des produits d’assurances de personnes, proposés par SMAvie, ouverts à tous, figurent parmi les plus performants.
L’ accompagnement du Groupe SMA est fondé sur un dialogue au quotidien : conseil, prévention, formation et proximité régionale.
La fondation d’entreprise EXCELLENCE SMA sensibilise les professionnels aux problématiques de la qualité et de la prévention dans la construction.

Coordonnées
Siège social
8 rue Louis Armand
Code Postal: 
75015
Ville: 
Paris
Téléphone: 
01.40.59.70.00

Actualités de SMABTP

Pour assurer ses responsabilités professionnelles, pourquoi choisir un assureur plus qu’un autre ?

Bien qu’obligatoire, souscrire une assurance de responsabilité décennale ne doit pas se faire à la légère. Vous avez besoin au quotidien de services et d’accompagnement. 

Véritable spécialiste privilégié, votre gestionnaire technique de contrat SMABTP adapte vos contrats pour répondre aux besoins de votre cabinet. 

Au travers du témoignage de l’entreprise Coopalis, constructeur, lotisseur et promoteur, découvrez comment s’instaure une véritable relation de confiance.  

Découvrez en vidéo la relation entre un client et son gestionnaire technique de contrat SMABTP en cliquant sur ce lien.

En savoir plus sur les solutions d’assurance SMABTP dédiées aux architectes

Choisir l’assureur de ses responsabilités professionnelles ne se fait pas au hasard !

Bien qu’obligatoire, souscrire une assurance de responsabilité décennale ne doit pas se faire à la légère. Vous avez besoin au quotidien de services et d’accompagnement. 

Le conseiller spécialisé SMABTP est votre interlocuteur dédié. Il évalue avec vous les risques liés à votre métier et vous propose des solutions adaptées. 

Au travers du témoignage de l’entreprise Alain COUTANT, découvrez comment s’instaure une véritable relation de confiance.  

Cyberattaques et entreprise : données personnelles compromises chez votre prestataire hébergeur

Le saviez-vous ? 
Depuis l’entrée en vigueur le 25/05/2018 du Règlement sur la Protection des Données Personnelles (RGPD), les entreprises ont désormais des obligations légales quant à la sécurité des données personnelles*. Ces données concernent, par exemple, vos préposés, ou celles que vous collectez sur votre site Internet (comme le fichier client) … Vous devez garantir l’intégrité, la sécurité et la confidentialité de ces données en mettant en œuvre toutes les mesures de sécurité nécessaires.

Pathologie du bâtiment : rénovation de systèmes d’isolation thermique par l’extérieur (ÉTICS) existants

LE CONSTAT 
Des désordres peuvent se produire lors de la rénovation des ETICS. Lorsque les maîtres d’ouvrage engagent des travaux de rénovation, des désordres dits de « 2e génération » peuvent apparaître :
• condensation et développement de moisissures ;
• décollement de l’isolant du mur ;
• arrachage de la finition d’origine (RPE ou autres) ;
• apparition de fissures nouvelles coupant le film réalisé dans le cadre de l’entretien ou des réparations.

LE DIAGNOSTIC
 
Moisissures et condensations
Les RPE appliqués en finition sur l’ETICS en place conservent, dans le temps, une perméance à la vapeur d’eau suffisante et les risques de condensation, soit dans la masse de l’isolant, soit à la surface intérieure des parois de la façade, restent donc faibles. À l’occasion d’opérations de rénovation, la finition va être recouverte. La perméance à la vapeur d’eau de la façade va s’en trouver modifiée.
 Si le revêtement venant recouvrir la façade n’est pas suffisamment microporeux (ou perméant), condensation et moisissures sont susceptibles de se développer.
 La vigilance s’impose, notamment si le bâtiment est mal ventilé et/ou situé en zone de montagne.
 Le différentiel de teneur en eau entre l’extérieur du bâtiment et l’intérieur y est plus important.

La fraude, un risque pour tous les cabinets d’architecte

Fausses factures, usurpation d'identité, faux RIB, fraude au président, détournement de fonds, vol de marchandise. Les actes de fraude se multiplient et visent désormais toutes les entreprises. Attention, quelle que soit la taille de votre cabinet, vous êtes concerné par les risques de fraude.

Qu'est-ce que la fraude ?


Qu'elle soit d'origine externe, perpétrée par un réseau de criminalité très organisé ou d'origine interne, la fraude touche toutes les entreprises, quelle que soit leur taille (TPE, PME ou multinationales) et s'étend à tous les secteurs d'activité.

En savoir plus

Le départ à la retraite de vos salariés peut coûter cher. Et si vous anticipiez ?

Le départ à la retraite de vos salariés peut coûter cher. Et si vous anticipiez ?

La nouvelle vidéo de SMABTP livre des conseils pratiques aux entreprises afin de protéger leur trésorerie lors de départ à la retraite de leurs salariés.

Le paiement des indemnités de fin de carrière de vos salariés

Lorsqu’un salarié (cadre ou ETAM) part à la retraite, l’entreprise est tenue de lui verser une indemnité de fin de carrière (IFC). 
Comment est-elle fixée et calculée ? L’entreprise peut-elle anticiper les coûts pour éviter des problèmes de trésorerie ? Si oui, comment ? 

Licenciement d’un salarié, quelles sont les obligations conventionnelles de votre cabinet ?

Lorsqu’un salarié est licencié, son entreprise a obligation de lui verser une indemnité, dont le montant peut s'avérer élevé, au point de peser sur la trésorerie de la société. Il est donc conseillé d’anticiper le financement des engagements auxquels l'entreprise est soumise, pour éviter tout risque financier.

Le paiement des indemnités de licenciement

Lorsqu’un salarié est licencié (hors faute lourde ou grave), la loi impose à son employeur de lui verser une indemnité. Le montant de cette obligation sociale est calculé en fonction de l'ancienneté du salarié, de son statut (ETAM, cadre…) et de la convention collective dont dépend la société et il est bien sûr proportionnel au salaire du collaborateur concerné.
 

Cyberattaques et entreprise : les bonnes pratiques à mettre en place.

En France, un vol de données coûte en moyenne 3,54 millions d’euros. *
Une société subit en moyenne 130 attaques de sécurité en une année, un chiffre qui a doublé en 5 seulement. 
Aujourd’hui, 50 jours sont nécessaires pour traiter une attaque venant de l’intérieur et 23 jours pour les ransomwares. 
Au-delà de l’aspect financier, 43 % des entreprises interrogées indique que la plus grande perte pour l’entreprise est celle de l’information. 

Bonnes pratiques : 

Malgré les politiques de sécurité informatique mises en place par les entreprises, celles-ci ne sont pas toujours respectées. 
C’est pourquoi nous vous conseillons de toujours : 
- développer une gestion rigoureuse des mots de passe via des outils qui forcent les utilisateurs à choisir des mots de passe fort,

En savoir plus 

Et si en 2019, vous optimisiez votre budget assurance !

En tant qu'assureur spécialiste du BTP et de l'immobilier, SMABTP vous donne les clés pour être bien assuré en 2019.

À travers notre guide nous répondrons à trois questions qui vous permettront de choisir le meilleur assureur pour votre activité :
  • Avez-vous pensé à une démarche qualité pour réduire les risques de sinistres ? 
  • Quelles questions se poser pour bien choisir son assureur ?
  • Quels services vous sont proposés pour vous accompagner au quotidien ?

Télécharger le Guide de SMABTP 

Les cyberattaques... ça n'arrive pas qu'aux autres !

Le monde devient numérique : quels enjeux pour les systèmes d’information ?
Fin 2016, Yahoo a avoué que les données personnelles de 500 millions de comptes d’utilisateurs avaient été compromises à la suite d’une intrusion illégale. En 2017, l’attaque mondiale WannaCry, suivie du ransomware NotPetya (cryptage de l’ordinateur le rendant inutilisable, puis demande de rançon) a touché de nombreux secteurs et coûté des millions d’euros. À l’ère du Big Data, le volume des données sera multiplié par 50 au moins d’ici 2020.

Pages