Sedan pole culturel - place Calonne

RICHARD ET SCHOELLER

A propos de l'agence
Activité: 
Architectes
Présentation: 
Comment créer un batiment positif ? L’architecture : - Elle s'insère dans l'ensemble du tissu urbain comme une réponse adéquate à un confort d'usage et de société répondant à son programme. - Elle optimise sa consommation d'énergie avec un double flux à récupération de chaleur, soufflant à...
Département: 
Description du projet: 

Le pôle culturel occupe une situation privilégiée dans la cité, en centre-ville et en bordure de Meuse. Accrochés à l’espace central de la salle de spectacle, quatre volumes parallélépipédiques en suspension cadrent le paysage. Entièrement vitrés, avec leur destination inscrite en caractères verticaux dans le béton pour certains d’entre eux, ils laissent lire les activités qui s’y déroulent : la danse au nord, l’expression corporelle au sud et, en balcon sur la Meuse, les ateliers de la Maison des jeunes et de la culture. La quatrième façade sur la rue de Ternaux, simple plan de béton composé de deux modules horizontaux, est encadrée par les profils en aile des studios de danse et d’expression corporelle. Le pôle culturel reste un bâtiment public ouvert sur les différents côtés de la place.

Les volumes soulevés libèrent l’espace urbain, laissent passer le regard, offrent des lieux abrités entre l’intérieur et l’extérieur sur la place Calonne, le long de la Meuse, face à l’île. Au rez-de-chaussée de plain-pied avec la place, qui intègre les bâtiments anciens environnants, le hall, la direction et la salle de spectacle à usages multiples sont un lieu culturel dynamique directement ouvert sur la ville. Le hall conserve la transparence sur le fleuve ; lieu convivial, il invite les usagers à enter. La salle à usages multiples est équipée d’une scène escamotable, d’un gril et de gradins rétractables qui permettent de libérer un plan de 350 mètres carrés. À l’arrière, la réserve pour les décors communique avec la rue. Au-dessus, le studio de danse a été prévu sur le même module que la scène de manière à pouvoir répéter les chorégraphies à l’identique. L’atelier cuisine, en dessous, a été placé comme un café, s’ouvrant sur le pont qui traverse la Meuse au nord. Ainsi, cette forme d’appel, architecture forte mais de dimension humaine et respectueuse de l’environnement urbain, contribue par sa flexibilité, son accessibilité, sa transparence à l’image citoyenne d’un lieu de culture.

Surface: 
2 800m2
Matériaux: 
Année de réalisation: 
Coût du projet: 
Entre 1M€ et 10M€
Département: 
Ville: 
Sedan
Code Postal: 
08

Plus de projets de l'agence RICHARD ET SCHOELLER

  • Mediatheque estaminet de Grenay (Pas de Calais)

    L’une de nos idées d’avenir est le dépassement des fondations ; de la liaison à la terre…cela exige le dépassement de la pesanteur en soi, Cela exige le corps en suspension, l’architecture physico-... Lire la suite
  • Groupe scolaire - Epernon - 2018

    Situé en centre ville, le groupe scolaire de 8 classes s’accompagne d’une mutation urbaine des parcours piétons. Situés contre l’ancienne fortification, le bâtiment sur un seul niveau est abritée par... Lire la suite
  • Médiatheque de la Garenne-Colombes

    Dans ce projet culturel à la Garenne-Colombes, nous continuons à faire et penser que la lumière et la mesure soient les 2 composantes concourantes pour créer l’ espace. Les raies du soleil créent une... Lire la suite