MOOVIS Architecte

Présentation: 

Moovis Architecte est une société d’architecture fondée en 2006 par Sébastien Puch. Située à Chaponost dans l’ouest lyonnais, l’agence se concentre essentiellement sur l’architecture de l’habiter sous différentes formes : logements collectifs, logements individuels, logements temporaires, formes mixtes, hôtellerie. L’agence intervient dans l’ouest lyonnais et le Grand Lyon. 

Dans un monde en constante évolution, à la surabondance d’images et de virtualité, l’existence concrète du bâti « déjà-là » est la ressource fondatrice de notre production. Nous développons à l’agence une pratique de création et de conservation. La production de nos prédécesseurs est une base fertile au projet. Base à adapter aux modes de vies contemporains et futurs en recyclant, réutilisant et transformant le bâti existant. Pour habiter autrement, il nous faut « comprendre une situation préexistante »[1] et renouer avec l’histoire de l’architecture, sans la sacraliser ou la renier. 

L’acte de construire implique aussi de ne pas construire, voire de déconstruire. Notre responsabilité de concepteurs – motivés par une architecture d’utilité publique[2] - nous invite à reprendre l’oxymore de Carlo Scarpa « Conserver, c’est transformer ». L’interprétation de cette formulation que nous voulons pour nos projets, est de faire progresser et évoluer le bâti, même s’il est parfois dysfonctionnel et obsolète[3], en luttant contre une démolition[4] systématique. 

Moovis Architecte est une société d’architecture fondée en 2006 par Sébastien Puch. Située à Chaponost dans l’ouest lyonnais, l’agence se concentre essentiellement sur l’architecture de l’habiter sous différentes formes : logements collectifs, logements individuels, logements temporaires, formes mixtes, hôtellerie. L’agence intervient dans l’ouest lyonnais et le Grand Lyon. 

Dans un monde en constante évolution, à la surabondance d’images et de virtualité, l’existence concrète du bâti « déjà-là » est la ressource fondatrice de notre production. Nous développons à l’agence une pratique de création et de conservation. La production de nos prédécesseurs est une base fertile au projet. Base à adapter aux modes de vies contemporains et futurs en recyclant, réutilisant et transformant le bâti existant. Pour habiter autrement, il nous faut « comprendre une situation préexistante »[1] et renouer avec l’histoire de l’architecture, sans la sacraliser ou la renier. 

L’acte de construire implique aussi de ne pas construire, voire de déconstruire. Notre responsabilité de concepteurs – motivés par une architecture d’utilité publique[2] - nous invite à reprendre l’oxymore de Carlo Scarpa « Conserver, c’est transformer ». L’interprétation de cette formulation que nous voulons pour nos projets, est de faire progresser et évoluer le bâti, même s’il est parfois dysfonctionnel et obsolète[3], en luttant contre une démolition[4] systématique. 

Considérant la conception d’un cadre de vie à habiter[5], d’un chez-soi, comme la maîtrise des différentes échelles d’un projet, nous étudions en complémentarité la décoration, l’aménagement et le dessin des extérieurs comme prolongements participants à l’architecture. Le projet architectural se manifeste par un système dont nous faisons la synthèse, qui s’incarne par une représentation graphique. 

A l’image de notre patrimoine national qui s’est transmis et modifié dans l’Histoire, les existants sur lesquels nous intervenons étaient adaptés à un mode de vie antérieur, qu’il faut prendre comme source de potentiels. Reconstruire de nouvelles manières d’habiter implique de penser le projet dans la durée. Le résultat importera moins que les moyens[6] et le processus pour y parvenir, avec la possible de transmettre aux générations futures. 

Rénover c’est une forme de création, utilisant l’existant pour raconter une nouvelle histoire à faire passer. Le projet architectural trouvera sa place entre tous ces éléments, dans une temporalité évolutive qui lui est propre.  


________________________________________________

[1] TAVARES, André, Préface, p.2 à p.7 dans QUINTON, Maryse, Habiter autrement, Éditions de La Martinière, 2021.

[2] Article 1er de la loi du 3 janvier 1977 : « l’architecture est une expression de la culture »

[3] Nous intervenons sur des pavillons des années 60 à 80, dits « plans Favier ». Ces existants, issus du même plan type sont un modèle dépassé de construction où l’habitat domestique était colonisé par la voiture et son besoin dévorant d’espaces (girations, stationnements dans le volume bâti, jardin déconnecté de la partie habitable). 

[4] BORNE, Emmanuelle, entretien avec LECONTE, Christine, disponible sur (larchitecturedaujourdhui.fr/lordre-et-la-rehabilitation-entretien-avec-christine-leconte/).

[5] HEIDEGGER, Martin, « Bâtir habiter penser » dans Essais et conférences, Paris, Gallimard, 1958 : « Habiter est la manière dont les mortels sont sur Terre ».

[6] En tant qu’architecte, nous avons une obligation de moyens et non de résultats. 

Reférences: 
Créations, extensions et restructurations de maisons individuelles, en Auvergne-Rhône-Alpes, rénovations d'appartements, construction d’immeubles collectifs, construction de logements sociaux réaménagement de bureaux à Vénissieux, agencement de magasins, de pharmacies et de centres médicaux.
Moovis répond à toute commande de maîtrise d'oeuvre publique ou privée pour la conception et la réalisation de projets architecturaux et de décoration.
Département: 
Formations: 
expérience professionnelle
Année de création: 
Effectifs de l'entité: 
3 à 5
Status juridique: 
SARL
Syndicat: 
UNSFA
Logiciels employés: 
ArchiCAD
Environnement informatique: 
Mac
Coordonnées de l'agence: 
M. Sébastien PUCH
AGENCE D'ARCHITECTURE
Adresse
69630 CHAPONOST
Pays: 
France
Téléphone: 
0478879320

Projets de l'agence

Maison B. Années 60

Architectes
Restructuration et extension d’une villa des années 60, "plan Favier". Extension sur pilotis pour prendre en compte le terrain en forte pente et permettre de rejoindre la terrasse haute, au sud de la maison, en passant sous le volume construit. Décoration de la cuisine et des salles de bain, dans l'esprit des lieux. Agencement des anciens séjour et cuisine en suite principale avec dressing. Préservation et rénovation de la majorité des sols en parquets et Terrazzo.

Villa G-L à Craponne

Architectes
Restructuration et rénovation d’une villa de 1972. Initialement à l’étage, sur un sous-sol complet, les pièces principales sont déplacées en rez-de-jardin. Création d’un séjour-cathédrale et d’une extension entièrement vitrée. La maison se tourne vers le sud et le jardin arboré.

Immeuble RGB

Architectes
Ce projet d’immeuble de 13 logements et 1786m2 répond à un besoin d’accessibilité P.M.R. effective de la totalité des appartements et des espaces annexes d’habitation. La taille des appartements et des terrasses dépasse donc largement les standards habituels. Le dernier étage est occupé par un unique penthouse, entièrement adapté P.M.R, de la cuisine au dressing, en passant par toutes les pièces sanitaires et la piscine intérieure.

VILLA D1 - BBC+

Architectes
Villa contemporaine BBC+, bioclimatique semi-enterrée, en secteur Monument Historique Orienté au sud et à l’est, posé parallèlement aux courbes de niveaux, la construction est disposée en partie haute du terrain, à l’endroit de moindre différence d’altitude d’avec la rue, pour profiter au maximum de l’ensoleillement et dégager les fenêtres sud, et pour faciliter l’accès piétons et véhicules. Afin d’épouser la pente du terrain de plus de 10%, elle est partiellement enterrée en façades nord, ce qui limite également son impact visuel dans le paysage. L’étude de ce projet de maison « BBC+» -...

Villa B1 - Concept

Architectes
Maison contemporaine compacte de 135m², conçue pour un petit terrain. Sa conception, le choix des matériaux et le travail sur l'orientation ont pour objectif d'en réduire fortement la consommation énergétique.

Maisons HPE à GRURY pour OPAC 71

Architectes
Surfaces : 493.36m² SHOB – 351.86m² SHON – 308.62m² SHAB. Budget travaux : 375.000€ HT Particularité : - Eau Chauffage Sanitaire solaire, - Chauffage électrique à énergie maîtrisée - Isolation de l’enveloppe supérieure de 8% minimum à la RT2005

Appartement D. à Villeurbanne

Architectes
Réaménagement et décoration d’un appartement Surface : 117m² SHAB Particularité : conception du mobilier(salon, bureau, cuisine, salles de bain)

Maison M. à VERNIOZ

Architectes
Maison individuelle de 223m² de surface hors oeuvre brute, sur un terrain à forte déclivité.