Solvay Brussels School

ART & BUILD ARCHITECTES

A propos de l'agence
Activité: 
Architectes
Présentation: 
Expertises: secteur SANTE (hôpitaux et laboratoires) ; développement de projets mixtes « LOISIRS & COMMERCE » ; maîtrise de ses compétences dans le domaine des EQUIPEMENTS PUBLICS, du secteur TERTIAIRE, du secteur RESIDENTIEL et de l'AMENAGEMENT DE GRANDS TERRITOIRES
Art & Build,...
Département: 
Description du projet: 
« Solvay Brussels School of Economics and Management»
Situation :
Campus du Solbosch - Université Libre de Bruxelles
avenue Roosevelt 42 - 1050 Bruxelles
Sous la toiture, un univers de rigueur et d’inventivité
Une vaste toiture flottante immaculée et des façades de cuivre vert. C’est avant tout ce qui frappe dans le nouvel écrin de la SBS EM, ce qui lui donne son étonnante légèreté mais aussi son sens et sa singularité. A l’intérieur, entre les différents niveaux, des passerelles aléatoires relient les différentes fonctions sans qu’il y ait le moindre besoin de les expliquer, d’y cadenasser les mouvements des uns et des autres. Solvay est non seulement un lieu où s’exprime la rigueur du savoir mais aussi l’inventivité. Cette dialectique propre à l’Ecole se reflète dans ce nouvel édifice, sous cette grande « casquette » flottante qui en façonne l’espace et en constitue l’élément symbolique autant que fédérateur.
L’évidence et la complexité
Structurellement, le nouvel édifice est complexe, en raison notamment des contraintes liées à son environnement. Devant combiner, le long de l’avenue F. Roosevelt, le côté « protocolaire » et, le long de l’avenue Jeanne, l’intégration dans un bâti plus résidentiel, le bâtiment est donc le fruit d’une synthèse obligée entre le signifiant, l’usage et le contexte dans lequel il s’insère.
Qualifié d’édifice « sobre » ou en tout cas non ostentatoire car devant rentrer dans une épure financière universitaire, le nouvel écrin de la SBS EM fait largement appel au béton et au verre, ainsi qu’aux feuilles de cuivre qui en parent une partie de l’enveloppe.
A l’intérieur, malgré la complexité de la structure et la multiplicité des activités, c’est l’évidence qui s’impose. Nul besoin de signalétique envahissante : l’utilisateur évolue d’emblée dans un vaste espace public, accessible à tous, où chacun peut se mouvoir librement, converser, se laisser interpeller.
La pluie, le soleil… et la lumière
A la pointe des technologies disponibles (cogénération, récupération des eaux de pluie, ventilation, entre autres), le bâtiment est évidemment dans les normes sur le plan environnemental. Dès le projet initial, rentré lors du concours d’avril 2002, est clairement affirmée la volonté d’en maximiser l’efficience énergétique. Les façades vitrées profitent des nouvelles technologies verrières, sur le plan des matériaux mais aussi de la gestion de dynamique des orientations, des ventilations, pour tirer le parti maximal de l’énergie solaire en hiver et en limiter les inconvénients en été. Quant à la gestion de la lumière, elle est au cœur-même du projet. C’est elle qui chante les volumes, qui découpe les passerelles.
Fonctionnalité
Deux ailes déterminent les fonctionnalités de l’édifice. La première est dédiée aux bureaux des enseignants, des chercheurs, et du personnel administratif. Celle située avenue Jeanne est affectée aux activités d’enseignement proprement dites tout comme le grand volume en suspend dans l’atrium central qui comprend les grands auditoires. L’atrium est le lieu des grands rassemblements. Il lie les deux entrées du bâtiment situées à des niveaux différents.
Matériaux extérieurs
Cuivre oxydé ou pré-patiné de couleur verte turquoise, vitrage de ton neutre (U = 1.1w / m² k ; facteur solaire 40%) et toiture avec sous face blanche (panneaux métalliques) sont les trois éléments majeurs de la composition. Les briques de parement de ton gris, les colonnes blanches, les châssis aluminium gris métallisé concilient sur le site de l’ULB, tradition, intégration et innovation. Les matériaux sont privilégiés pour leur durabilité et leur possible recyclage.
Le niveau global d’isolation atteint est égal à K33 (K55 lors de la demande des permis).
En chiffres
Surface brute totale : 9.350 m²
Atrium de 700 m²
14 auditoires
- 1 de 234 places
- 1 de 125 places
- 4 de 70 places
- 4 de 54 places
- 4 de 26 places
3 salles d’études
3 salles de réunion
75 bureaux
Ingénieurs Stabilité : SETESCO (B)
Etudes techniques : MARCQ & ROBA (B)
Entrepreneur général : DELENS + CFE
Documents libres de droits disponibles sur demande
Contact : Hortense TOUSSAINT _ [email protected] _32 2 5410252
Année de réalisation: 
Département: 

Plus de projets de l'agence ART & BUILD ARCHITECTES

  • Siège GROUPE CHEQUE DEJEUNER à Gennevilliers

    MIPIM AWARDS 2011 Gennevilliers 30.000 m2 Livraison : Novembre 2010 Le nouveau siège social du Groupe Chèque Déjeuner à Gennevilliers, dessiné par le bureau d’architecture Art & Build ( www... Lire la suite
  • CHU de Toulouse-Rangueil - Nouveau bâtiment

    Toulouse 13.000 m2 (SDO) Livraison fin 2010 La construction du bâtiment BOH3 sur le site de Rangueil s’inscrit dans une démarche de hautes qualités environnementales. La volonté est en effet de créer... Lire la suite
  • Immeuble Agora Conseil de l'Europe à Strasbourg

    Strasbourg 22.000 m2 2007 Mipim Award 2008 Business center category Bex Award 2008 Sustainable development category Le nouveau bâtiment abrite bureaux, salles de conférence, centre logistique, locaux... Lire la suite