Balcon vert - Okko Hôtel Paris Gare de l'est

Description du projet

Construction d’un l’hôtel « lifestyle » 4 étoiles de la chaîne Okko, sous un jardin public de plus de 2500 m². L'hôtel comprendra 170 chambres, un club avec accueil, des locaux communs.
Démolition de la dalle de tri postale, en bordure des voies ferrées.

Un « BALCON VERT » comme liaison entre deux gares parisiennes

La ville de Paris et la SNCF ont souhaité optimiser les liaisons entre la gare de l’Est et la gare du Nord à travers le réaménagement de la rue d’Alsace, qui est empruntée chaque jour par près de 6 000 usagers. Ce carrefour entre les différents modes de transport (bus, métro, RER) nécessite un aménagement tant au niveau environnement urbain qu’au niveau de la qualité de l’accessibilité entre les deux gares.

Plus largement, la volonté est également de repenser les gares comme lieu de vie, et d’en faire des catalyseurs du dynamisme économique urbain. (Le projet sera d’ailleurs implanté le long du quai n°1 de la gare de l’Est, qui fera bientôt la liaison directe entre l’aéroport de Paris CDG et la gare.)

Ce projet répond donc à un enjeu urbain ; mais aussi à un enjeu politique puisqu’il participe aux objectifs de la ville de Paris de réalisation de 100 hectares de végétalisation dans la métropole d’ici à 2020. Il répond également à des enjeux sécuritaires : notre équipement comblera un vide de 8 mètres de haut entre la rue d’Alsace et la gare de l’Est.

Notre projet épouse toute la parcelle de terrain, ancienne friche à l’abandon, entre les voies ferrées de la gare de l’Est et le mur de soutènement de la rue d’Alsace.

Entre le bâtiment et le mur de la rue d’Alsace sont implantés des escalators pour créer la liaison entre les deux gares. 

Le jardin est supplanté sur l’ensemble de la toiture du bâtiment sur 1,50 mètre de terre pour des plantations réellement durables. Il arrive au niveau de la rue d’Alsace, pour garder la vue dégagée. 

La complexité du projet réside dans son implantation : le long des voies ferrées et sur une voûte de métro souterrain. 

La verrière du quai se situe à 40 cm de notre parcelle. Une grue ou autre engin ne sont donc pas envisageables sur le chantier. Tous les éléments doivent être préfabriqués en usine et arriver par morceaux pour être assembler sur le site. 

La présence du métro sous notre bâtiment implique une conception structurelle très spécifique : pour ne pas percer la voûte souterraine, nous devons mettre en place un système de fondations spéciales profondes déportées.

Nous avons également dû concevoir des solutions efficaces pour parer aux nuisances acoustiques et vibratoires engendrées par le passage des trains sous et à côté de l’hôtel. Le système acoustique est renforcé au niveau des façades par des murs épais et des doubles châssis avec vide d’air. Les fondations sont posées sur boîte à ressort empêchant toute transmission de vibration. 

A propos de l'agence SEXER LOYRETTE ARCHICTECTURE

Présentation

Fondée en 1989, notre agence s’est initialement spécialisée en architecture industrielle et tertiaire.  Tout en conservant cette expertise en architecture industrielle et tertiaire, nous avons développé nos compétences sur les domaines de recherche & développement, ainsi que dans les domain...

Plus de projets de l'agence SEXER LOYRETTE ARCHICTECTURE

Centre R&D en site pyrotechnique contraint
Construction du Centre de R&D du Groupe Safran dédié aux matériaux composites, implanté sur le site historique du CEA et comprenant des bureaux, des laboratoires, des ateliers, une unité de prototypage. Environnement pyrotechnique identifié par des contraintes lourdes, en termes d’exposition aux zones d’effets. Démarches de modification du Plan Local... Lire la suite
Marché International de Rungis - Entrepôt et mûrisserie
La Semmaris, société d’exploitation du Marché international de Rungis, a confié à nos équipes l’étude de faisabilité pour la construction d’un nouveau bâtiment en deux phases, destiné à l’activité de stockage, de préparation de commandes et de distribution de produits sous température dirigée ainsi que pour la murisserie de produits... Lire la suite
Unité de production Smartville MCC
Programme : réalisation d’un site industriel de 68 ha comprenant un bâtiment d’assemblage final, des bâtiments partenaires, une piste d’essais, une voie ferrée et des bâtiments techniques.  L’aventure SMART a été pour SLA Architecture une épopée fondatrice sur laquelle s’est construit bon nombre de nos valeurs et de notre méthodologie... Lire la suite