16 LOGEMENTS A CARACTERE SOCIAL à BEZONS

Photographe: 
© Milène Servelle

Atelier Gemaile RECHAK

A propos de l'agence
Activité: 
Architectes
Département: 
Description du projet: 

Pour cette réalisation de 16 logements à caractère social, l’Atelier Gemaile Rechak propose des seuils intuitifs qui renvoient à toutes les échelles du sensible ainsi qu’aux échelles urbaines, intimes et paysagères du site. Découverte. 

Seuil 

Le premier seuil est constitué par la confrontation d’une départementale brutale et bruyante avec un projet qui assume sa fonction urbaine. 

L’implantation de l’ouvrage et le gabarit des deux façades visibles de la rue assurent la liaison entre un tissu constitué de petites maisons et, comme on s’approche du centre-ville, de bâtiments montant jusqu’à R+5. Les alternances entre pleins et vides renvoient donc à l’univers de la maison et du jardin tout en articulant les différentes échelles urbaines du site, de l’habitat individuel au collectif. 

Le bâti s’inscrit dans la prochaine mutation de ce tissu urbain. A ce titre, face à l’austérité actuelle de la rue, la façade bois est une invitation chaleureuse à rentrer chez soi, la faille évoquant quant à elle une intériorité de l’espace n’appartenant qu’aux locataires. Ainsi le projet affirme son urbanité et sa contemporanéité tout en suggérant pour ses habitants un espace protégé, en retrait de la rue. 

Transition : 16 logements, 4 bâtiments, 1 accès, 3 escaliers 

La gradation des échelles se traduit par un espace de circulation semi-privé ET collectif qui s’inscrit dans la continuité du parcours de la rue à son domicile. En effet, ce n’est qu’une fois passé le portail, unique entrée de l’immeuble, que ce cheminement – à l’air libre, ce n’est pas une coursive ; lumineux, ce n’est pas un couloir – offre soudain plusieurs possibilités de parcours comme autant de destinations. 

De fait, il ne s’agit pas ici d’un bâtiment de 16 logements mais plutôt de 16 logements lovés au sein de quatre petits ensembles, tous différents, chacun avec sa propre identité, ses propres aménités. Mieux qu’un bâtiment monolithique, ces unités tiennent plus du logement intermédiaire que de l’immeuble collectif. Les circulations généreuses et les espaces communs proposent justement ‘d’aller quelque part’ et la notion intimiste d’arriver ‘chez soi’ en est ainsi renforcée. A noter d’ailleurs que toutes les circulations bénéficient de lumière naturelle, laquelle concourt ainsi à mettre en exergue le parcours sensible de la rue à l’appartement. 

Surface: 
1 250m2
Année de réalisation: 
Coût du projet: 
Entre 1M€ et 10M€
Département: 
Ville: 
Bezons
Code Postal: 
95870