Logements dans un quartier en renouvellement

Photographe: 
Takuji Shimmura

BADIA BERGER Architectes

A propos de l'agence
Activité: 
Architectes
Présentation: 
Comme des voyageurs nous aimons que les architectures nous parlent d’une société, d’une histoire, d’une culture, d’un ciel et de sa lumière, d’un sol, de la rigueur de l’hiver ou la chaleur de l’été.

Nous aimons celles qui donnent un sens à leur existence, celles qui se risquent à...
Département: 
Description du projet: 
  • Urbanité

Bois d’Abbé, le vaste quartier d’habitat social de Champigny fait l’objet d’une rénovation.

Le projet marque la nouvelle entrée et affine l’imbrication des bâtiments neufs et existants.

  • Implantation 

L’implantation du projet se développe autour de 4 axes :

1-  Signaler le projet sur l’entrée du quartier avenue Allende.

2 – Constituer un îlot qui donne une intériorité à l’opération et cadre le dialogue entre le bâtiment neuf et la tour existante par la volumétrie, l’architecture et la structuration des sols.

3 – Accompagner l’espace public par un alignement.

4 - Proposer des espaces extérieurs résidentiels.

  • Morphologie
La morphologie en plots posés sur un socle permet d’obtenir la compacité recherchée, la possibilité d’offrir à un maximum de logements un bon ensoleillement ainsi que des vues multiples. Elle apporte une diversité dans les implantations strictes des bâtiments existants sur le site.

Le gabarit est adapté à une déclinaison progressive obtenue par des retraits sur les deux niveaux de couronnement.

Cette déclinaison répond aux bâtiments existants en assurant une transition entre la tour et le bâtiment à R+4  situé à l’ouest.

  • Matérialité, rythme et percements:

Les plots favorisent le confort des logements neufs implantés en quasi-totalité dans toutes les parties de bâtiments bien ensoleillées soient :

- Orientation   Sud -Est/Sud/ Sud -Ouest : 93%

L’ensemble est distribué à partir de 3 cages d’escalier qui correspondent à la morphologie en trois plots

Ces accès sont l’occasion de soulever le bâtiment, de valoriser les halls et les locaux communs en évitant les logements à rez-de-chaussée sur rue.

Afin d’accroître le découpage volumétrique le bâtiment dissocie les parements et les expressions de façades en fonction de la volumétrie et des orientations.

Le bâtiment est isolé par l’extérieur et les parements sont de deux natures :

- Briques à la couleur orangée soutenue,

- Enduit de couleur claire.

Les jardins d’hiver situés sur les façades ensoleillées : peau très légère de métal et verre, permettent d’offrir un espace extérieur et d’individualiser chaque logement.

De la même façon que les volets coulissants en métal expriment une façade évolutive et modulable

Le contraste brique-enduit se retrouve sur la façade intérieure de l’îlot.

A l’échelle du piéton le soubassement  soulève le bâtiment et dessine la clôture de la rue. Minéral et vitré le long de la rue Carpeaux il se dématérialise pour devenir une grille autour des jardins.

Surface: 
5 913m2
Année de réalisation: 
Coût du projet: 
Entre 1M€ et 10M€
Département: 
Ville: 
Champigny
Code Postal: 
94500

Plus de projets de l'agence BADIA BERGER Architectes

  • Learning center campus de l'UVSQ (Versailles - 78)

    Le site, articulation du bâtiment avec son environnement Sous la stricte surveillance du château qui limite toute émergence, s’étend le campus universitaire de Versailles St Quentin-en-Yvelines. Ce... Lire la suite
  • Logements - Quartier Charolais Rotonde (Paris 12)

    Des logements en ville le long des voies ferrées La Zac Charolais Rotonde s’étire sur une friche ferroviaire le long des voies de la gare de Lyon. Côté ville, desservie par la seule rue de Charolais... Lire la suite
  • Ecole de musique (Mantes-la-Jolie - 78)

    Un socle haut et transparent révèle la présence de la salle de diffusion. Le socle est surmonté de trois volumes simples posés, reliés par une galerie transversale définissant des patios suspendus... Lire la suite