planétarium de Reims

BONNEMAISON Jean-Paul

A propos de l'agence
Activité: 
Architectes
Présentation: 
Structures mixtes bois/métal
Département: 
Description du projet: 
Insertion urbaine
Le planétarium est un objet singulier, un produit fédérateur, dans un quartier urbanisé dans les années soixante, les mal nommées «30 glorieuses», quartier en complète rénovation. Il installe une identité forte, car ce type d’équipement n’existe qu’en 22 exemplaires en France, celui de Reims étant le plus ancien après le Palais de la Découverte de Paris.
Le planétarium est immédiatement identifiable à partir du tramway, ce qui est rendu possible par un nouveau rapport à l’espace urbain, et tout particulièrement avec l’avenue du Général-de-Gaulle, du fait d’une implantation sur pilotis et une liaison au sol assuré par un jeu de rampes, répondant aux demandes des personnes à mobilité réduite.

Choix architecturaux
L’architecture est induite par la géométrie de l’univers, soit un plan en ellipse incluant une sphère. Celle-ci est visible de l’extérieur, affirmant son identité de planétarium. Elle est traitée comme un objet autonome, comme un astre solitaire renvoyant, par ailleurs à l’image des engins partant explorer l’espace; liaison par des passerelles, implantation sur pilotis, brillance de la peau.
Pour compléter la singularité de cette architecture, et toujours en référence au monde des étoiles et à leur exploration, la peau est en écailles de verre, le bouclier thermique des navettes spatiales, posées inclinées afin de refléter le ciel. Le cylindre sous le bâtiment reçoit une peau en okoumé verni, image mystérieuse de l’énergie interne de notre astre solaire.
De nuit, l’ensemble de cette peau de verre est le support de la mise en scène de quelques-unes des 88 constellations et de leurs déplacements, par ‘implantation d’une trame de points lumineux à base de Leeds.
L’identité et la lisibilité du bâtiment sont affirmées, en conservant, cependant, une certaine discrétion pour éviter une confusion avec les bâtiments de caractère marchand.
Un accès des véhicules est situé boulevard du Président-Wilson, menant aux locaux techniques implantés en rez-de-jardin, une grande prairie assurant la liaison avec les locaux de l’école de Design. La réserve de la salle pédagogique est aussi implantée à ce niveau, facilitant le déchargement du matériel, la liaison avec l’étage étant assurée par un monte-charge.
La coupole de 8 m, doublée de sa galerie technique, est revêtue d’acier inoxydable poli. Son extrados est comme un grand miroir courbe, dans lequel se lit la course des nuages, ou se reflète l’univers qui est lui-
Categories: 
Année de réalisation: 
Département: 

Plus de projets de l'agence BONNEMAISON Jean-Paul

  • Gennevilliers - Salle de sports des Grésillons

    Je ne récuse pas les théories, je préfère naviguer dans leurs marges__JP Pontalis La fabrique du projet d’architecture implique un envoûtement pour un lieur, même ceux mis au ban, une attention à sa... Lire la suite
  • Baisieux - Centre culturel et salle des fêtes

    associée Sylviane Saget a Baisieux, centre culturel et salle des fêtes dans un bâtiment ancien Lire la suite
  • Garancières - salle des fêtes

    Cette salle des fêtes est la première étape d'un programme de restructuration du centre de Garancières qui comprend en outre, la rénovation de la Mairie-Ecole du XIX° et l'aménagement des places... Lire la suite