Centre de Loisirs Sans Hébergement et Multi Accueil de Saint Père en Retz (44)

Description du projet

Architecte et Maître d'oeuvre: ASA GIMBERT
SHON : 850 m²
La construction sur « pilotis » béton s’est très vite imposée comme réduisant l’empreinte écologique de l’assise de la construction, prolongée d’une structure plancher, mur et toiture en panneaux préfabriqués en bois.La préfabrication à partir de modules constructifs intégrés en phase initiale de conception a contribué à alléger la marque du chantier sur le site, et à optimiser la matière en réduisant la production de chutes de matériaux.Par ailleurs, cette approche constructive autorise une déconstruction soignée prolongée d’une optimisation de la durée de vie des matériaux, héritage respectueux laissé aux générations futures.L’optimisation structurelle nous a permis d’autre part, sur la base d’un programme n’exigeant pas de démarche environnementale et dans l’enveloppe financière initiale, d’intégrer des propositions visant à améliorer la qualité environnementale du bâtiment :a) isolation en plume de canard générant ainsi une perméabilité à l’humidité des murs de façades régulée par le frein vapeur et autorisant du fait de la régulation hygrométrique la temporisation de la ventilation autour des temps d’usage du bâtiment. Cette limitation de la ventilation induit une économie notable des thermies nécessaires au chauffage de l’air extrait.b) Utilisation du linoléum en revêtement de sol, produit naturel aux propriétés reconnues en terme d’hygiène et d’impact environnemental.c) Utilisation de peinture sans solvant à impact neutre sur la santé des occupants.d) Un bardage de façade en tasseaux de mélèze avec fixations cachées sur modules préfabriqués sans traitement complémentaire, constituant un écran thermique contribuant au confort d’été ainsi qu’un stockage complémentaire de CO2 du fait de la masse de bois.Un débat avec la Maîtrise d’Ouvrage a permis de valider au travers du choix des menuiseries extérieures en bois de moindre coût le principe d’entretien de ces ouvrages dans le temps échappant ainsi à l’exigence de pérennité inoxydable largement dominante aujourd’hui qui repousse toute intervention sur un bâtiment avant dix ans. N’est ce pas par ailleurs une façon d’engendrer du travail pour demain que de planifier des travaux d’entretien à venir, en adaptant des solutions techniques de coût moindre dont le solde financera ceux ci.Un retour sur expérience nous conduira à l’avenir à mieux anticiper l’intervention des ouvrages d’électricité et de plomberie s’incorporant dans les caissons préfabriqués, à mieux organiser les circulations de véhicules autour du bâtiment pour poser les panneaux de bardage préfabriqué, à prendre plus de temps pour expliquer au menuisier extérieur le mariage de ses ouvrages en applique extérieur avec le pare pluie garantissant l’étanchéité des façades.

A propos de l'agence GIMBERT

Présentation

34 opérations en démarche HQE, 15000 m² construits en bois, opérations labélisées BBC achevée et en cours, mise en oeuvre de nombreuses technologies novatrices sur toutes les cibles de la Haute Qualité Environnementale.

Plus de projets de l'agence GIMBERT

Médiathèque Gaston Leroux à La Chapelle des Marais (44)
Architecte et Maître d'oeuvre: ASA GIMBERT SHOB: 482 m² ( extension: 292 m², restructuration existant: 190 m²) SHON: 476 m² Le choix de matériaux indigènes naturels répondant à un savoir faire local mettent en valeur l’architecture du bâtiment: pierres apparentes en sous bassement, menuiseries bois et gaulettes de châtaignier tressées... Lire la suite
Halle de marché Piriac sur Mer (44)
Architecte: ASA GIMBERT Maître d'ouvrage: Commune de Piriac sur Mer SHON : 648 m² Le projet met en scène un toit, formé d'une feuille légère, dépliée en suspension sur une partie translucide laissant passer le regard. Traité en sous face bois cette couverture unifie les différents espaces du projet et... Lire la suite
Maison individuelle NANTES
Architecte et Maître d'oeuvre: ASA GIMBERT SHON : 359 m² Le parti architectural de cette maison particulière s’inscrit dans la volonté d’associer l’habitat à son jardin tout en offrant une protection vis à vis de la rue. Le traitement de cette façade sur rue permet un dialogue avec l’environnement pavillonnaire... Lire la suite