Aménagement du pôle d'échanges multimodal de la gare - Bourg en Bresse (01)

Photographe: 
© Renaud Araud

GAUTIER + CONQUET ET ASSOCIES

A propos de l'agence
Activité: 
Architectes
Département: 
Description du projet: 

Le programme

La gare de Bourg en Bresse faisait partie des 44 gares à requalifier dans le cadre du volet ferroviaire du Contrat de Plan Etat – Région. Elle est la cinquième de la région Rhône Alpes en termes de fréquentation.

En effet, la commune de Bourg en Bresse est la ville centre d’une agglomération de près de 70.000 habitants et d’un bassin de vie de près de 120.000 habitants. Sa gare accueille environ 5.000 voyageurs par jour.

Etaient également inscrits à ce Contrat de Plan, l’amélioration de la desserte Lyon – Bourg en Bresse ainsi que l’amélioration de l’infrastructure (doublement de la voie prévu à terme entre Lyon et Villars les Dombes).

 

Les objectifs généraux du Plan Etat/région étaient les suivants:

 

- Renforcement de  l’intermodalité et de l’accessibilité par une meilleure organisation des flux d’échange pour tous les voyageurs (automobilistes, piétons, cyclistes, usagers des transports en commun, utilisateurs de véhicules de location, taxis, scolaires, ...),

- Amélioration des conditions d’accueil, de correspondances et de confort des voyageurs (attente, vente, information, sécurité)

- Renforcement des fonctions de centralité en prenant en compte les services et les projets urbains environnants.

 

Les collectivités locales, Communauté d’Agglomération, Ville de Bourg et Conseil Général ont souhaité s’associer aux partenaires du Contrat de Plan Etat -  Région pour l’aménagement du Pôle Multimodal. Ce projet donnait l’occasion

 

-de créer un véritable nœud de convergence de l’ensemble des modes de transport: train, voitures, cars urbains et interurbains, taxis, cycles, piétons.

-de développer une gare voyageurs à l’échelle du bassin de vie de Bourg en Bresse

-d’une valorisation du site, du quartier urbain et de ses accès

-de l’organisation des façades urbaines de la gare

 

Au-delà des aspects d’organisation intermodale, l’objectif des différents acteurs en présence ont également été de créer un accès à la gare, par l’Ouest, par l’avenue Peloux, pour désengorger l’accès et le stationnement à l’Est, jusque-là saturés.

Les objectifs poursuivis et notamment le développement de l’accessibilité par l’ouest au Pôle Multimodal et la mise en place d’une gare voyageurs à l’échelle du bassin de vie de Bourg en Bresse, équipement véritablement structurant à l’échelle de l’agglomération burgienne  démontrent  « l’intérêt communautaire » du projet.

 

Le programme

- Une gare rénovée aux services renforcés: billeterie et information, commerces, location de voitures et de cycles (hors mission gautier Conquet)

- Un parking aux accès améliorés (hors mission gautier Conquet)

- une nouvelle liaison sous terraine Est Ouest par la gare entre les avenues Peloux et Semard (hors mission gautier Conquet)

-Deux parvis pour la gare, à l’Ouest le parvis Peloux, à l’Est, le parvis Semard, accueillants, lisibles et accessibles, intégrant les fonctionnalités d’information, de repos, et de parking pour les cycles.

-Une nouvelle gare routière pour les cars interurbains

-Une station de taxis

-Une dépose minute

-Une requalification de l’avenue Semard intégrant les cars urbains, comme pour l’avenue Peloux.

 

En tant que concepteurs, il était impératif de faire comprendre et ressentir aux usagers, qu’à l’approche des espaces extérieurs du Pôle d’Echange Multimodal, on se trouve dans un espace cohérent et unitaire.

Un espace cohérent et unitaire cela signifie un espace urbain d’usages multiples où chacun à sa place:

 

- Unité de conception entre les deux parvis Peloux & Sémard.

- Trouver la meilleure répartition et le bon équilibre entre les différents modes de déplacement.

- Veiller à la fluidité et la bonne connexion des espaces d’usages, ainsi qu’à leur parfaite lisibilité.

- Porter un soin soutenu à la qualité des fournitures et matériaux (pierre, béton, sols fertiles, végétaux, éclairage) et au dessin du mobilier, y compris le quai urbain et ses déclinaisons, élément fédérateur et identitaire du PEM

- Porter une attention rigoureuse au confort de l’espace public, à sa sécurité, à son accessibilité pour tous.

.

 

 

Le parvis Peloux

Le parvis Peloux répond aux exigences suivantes:

-aménager une zone d’attente pour les bus

-mettre à disposition une zone de dépose des vélos (arceaux+ consigne)

-assurer la liaison avec la gare par un escalier et un ascenseur confortables

 

 

Le parvis Semard

Originellement le parvis de la gare de Bourg était très dégagé et ouvert sur l’Avenue alphonse Baudin; ces perspectives vers la ville centre et vers le patrimoine architectural de la gare rénovée sont mises en valeur. Comme tous les seuils, c’est un espace ambivalent : seuil vers la ville, seuil vers la gare et son univers, le voyage et son imaginaire…

C’est un espace ouvert et fluide, trait d’union entre les nombreuses fonctionnalités du PEM. C’est aussi un espace généreux et désencombré au maximum. Espace libre et dégagé pourvu des seules émergences nécessaires. Il « s’accroche » à la ville et à la gare en tant que bâtiment mais aussi à l’univers ferroviaire : c’est un vaste lieu-dit « en plateau » dédié préférentiellement au piéton sans être exclusif des autres fonctionnalités notamment automobile (accès pompiers, livraison, transports de fond) Les matériaux de prédilection sont la pierre calcaire et le béton désactivé ou sablé. La plantation en cépées à port étalé et élancé favorise les transparences. Elles sont plantées au cœur d’un mélange de graminées, vivaces et arbustes. Pour attendre, des assises en bois et pierre calcaire prennent place autours de «salons urbains» au cœur du parvis.

 

 

La gare routière

Cette gare routière est très bien connectée au Sud du parvis et répond aux fonctionnalités très précises de10 quais autocars.

Elle dispose d’une entrée unique et d’une sortie unique. Spatialement, une séparation claire est créée entre l’espace dédié au bus du Conseil général et la partie circulée de l’avenue P. Sémard : un terre-plein-trottoir avec une gestion paysagère des eaux de surface de la gare routière (noue de graminée : carex, miscanthus & pennisetum divers)

Elle dispose aussi d’un espace de régulation des autocars TER en limite du domaine RFF.

L’attente des passagers est traitée par un espace central abrité et ombragé : le quai urbain. Il est de même facture que celui en cours de réalisation coté Peloux : sous face en bois, paroi de verre clair latérale et redans transversaux, signalétique statique comme demandé par le Conseil Général,

- assises en bois bi-face, sols en béton désactivé à granulats choisis, bordure en béton préfabriqué de type sitinao, chaussée bus en enrobé.

Des arbres de haut jet sont plantés à l’axe du quai urbain et aussi de part et d’autre de la toiture pour donner de l’épaisseur aux frondaisons arborées.

 

 

La station taxis – le dépose minute – l’abri vélos

Ces espaces très fonctionnels répondent aux exigences suivantes:

- Etre très bien connectés au nord du parvis

- Se distinguer clairement de l’espace de circulation de l’avenue pierre Sémard (auto, bus, cycles) grâce à un premier terre-plein-trottoir planté d’arbre

- Offrir une qualité d’attente pour les particuliers ou les clients de taxis avec un second terreplein, trottoir arboré équipé d’une déclinaison du quai urbain de dimension usuelle pour une station taxi.

Grâce au nivellement adapté (plateau surrelevé), l’espace de la dépose minute et de l’arrêt des taxis est fluide et facilement accessible aux personnes à mobilité réduite.

Il a en effet très peu de bordure, seules les émergences (potelets, barrière ou bordures hautes) marquent les espaces pour véhicules.

L’accès pour les pompiers, les transporteurs de fonds, les livraisons et pourquoi pas les taxis est régulée et sécurisée par un système de borne escamotable (automatique ou manuel) ou une signalétique verticale.

 

 

L’ avenue Pierre Sémard

L’avenue Pierre Sémard est un espace de circulation et d’accès à la gare, il fédère tous les sous-espaces du PEM, dans sa dimension longitudinale Nord Sud.

C’est aussi un espace d’accueil de tous les modes de déplacements et de croisement des flux Nord Sud et Est Ouest. Aux extrémités Nord et Sud, l’avenue est plantée d’un double alignement d’arbres de première grandeur et structurant, sur les deux trottoirs latéraux. L’alignement d’arbres Ouest alterne selon un rythme régulier du stationnement en lincoln. Essence : Orme de Sibérie, chêne chevelu de bourgogne ou chêne des marais. Des plantations de vivaces et de bulbes sont prévues au pied des arbres. Dans sa partie centrale, l’avenue est plantée du côté Est uniquement; s’ouvrant ainsi sur la gare. De part et d’autre l’avenue est ourlée au sud d’une haie de plessis, clôture vivante de saules tressés.

Les matériaux de revêtements sont sobres et adaptés:

- Trottoir Ouest en enrobé

- Terre-plein-trottoir Est en béton désactivé ou sablé

- Bordure : en béton préfa type «Ville de Bourg» aux extrémités Nord et Sud et en calcaire local face au parvis.

- Chaussée, bande cyclable et stationnement : enrobé

Normal 0 21 false false false FR X-NONE X-NONE /* Style Definitions */ table.MsoNormalTable {mso-style-name:"Tableau Normal"; mso-tstyle-rowband-size:0; mso-tstyle-colband-size:0; mso-style-noshow:yes; mso-style-priority:99; mso-style-parent:""; mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt; mso-para-margin-top:0cm; mso-para-margin-right:0cm; mso-para-margin-bottom:8.0pt; mso-para-margin-left:0cm; line-height:107%; mso-pagination:widow-orphan; font-size:11.0pt; font-family:"Calibri",sans-serif; mso-ascii-font-family:Calibri; mso-ascii-theme-font:minor-latin; mso-hansi-font-family:Calibri; mso-hansi-theme-font:minor-latin; mso-fareast-language:EN-US;}
Surface: 
19 500m2
Année de réalisation: 
Coût du projet: 
Entre 1M€ et 10M€
Département: 
Ville: 
BOURG EN BRESSE
Code Postal: 
01000

Plus de projets de l'agence GAUTIER + CONQUET ET ASSOCIES

  • Médiathèque et Auditorium - Chaponost (69)

    Chaponost est une commune de 8 000 habitants située au sud-ouest de Lyon. La construction d’une nouvelle médiathèque s’inscrit dans un projet urbain élargi pour redonner cohérence au centre de la... Lire la suite
  • Médiathèque Tête de Réseau - Saint-Just Saint-Rambert (42)

    L’emplacement de cet équipement en entrée de ville en fait un édifice emblématique pour la ville de Saint- Just Saint-Rambert. Il doit être un bâtiment expressif, un phare, à même de créer un... Lire la suite
  • Mémo, Médiathèque - Oullins (69)

    En 2005, la ville d’Oullins a décidé la création d’une médiathèque de 2 000 m² pour remplacer sa bibliothèque. Cet équipement de culture, de connaissances et de divertissements, devait être aussi le... Lire la suite