Ecole de musique (Mantes-la-Jolie - 78)

Description du projet

Un socle haut et transparent révèle la présence de la salle de diffusion. Le socle est surmonté de trois volumes simples posés, reliés par une galerie transversale définissant des patios suspendus comme autant de fenêtres ouvertes sur la ville.

Le bâtiment est habillé de cuivre, et strié de lames de verre verticales.

Les pignons sont revêtus de pierre «gris vert» dont les traitements de surface (clivée, sablée, grenaillée, polie) permettent de créer un graphisme laissant apparaître progressivement le sigle E N M.

Les parties vitrées en rez-de-chaussée sont en verre à traitement thermique renforcé et protégé par des brise-soleil et des stores.

L’équipement est organisé autour du hall, il met :

-          en relation horizontale l’accueil, l’accès à la salle et au secteur pratique collective, ainsi que l’administration

-          en relation verticale, grâce au grand escalier et aux passerelles, la section formation musicale, ouverte sur le hall, et l’ensemble des salles et studio situés en étage.

Le mouvement des élèves est ainsi visible depuis la banque d’accueil au travers de la triple hauteur du hall.

La section danse est regroupée ainsi que l’art dramatique au premier niveau, en extrémité de la galerie et sont en relation étroite avec les patios extérieurs.

L’accueil constitue la plaque tournante  de l’équipement, en contact immédiat avec le secrétariat et la documentation il contrôle le sas d’entrée, l’accès à la salle de diffusion, l’accès à la salle d’écoute collective ainsi que les sanitaires et la consigne (situés dessous), et enfin les mouvements des élèves sur les galeries hautes.

Le rez-de-chaussée est consacré aux pratiques collectives, chacune des salles étant identifiables part son sas d’entrée (traité comme un meuble encastré dans la paroi), le hall s’étire en une courbe minimisant  l’effet de couloir et desservant les salles les plus éloignées (jazz et percussions) tout en les reliant à l’ensemble.

La documentation positionnée à l’angle du bâtiment bénéficie du meilleur éclairement et de l’effet d’appel, elle s’ouvre sur le hall au travers de cloisons vitrées et dispose d’une hauteur sous plafond de quatre mètres.

La salle de diffusion de 227 places est conçue comme un espace convivial autorisant une liberté de circulation qui permet au public de mieux s’approprier l’espace

L’éveil et la formation musicale sont immédiatement accessibles depuis le grand escalier, desservi par une large galerie, reliée aux deux patios, accueillant les élèves lors des interclasses, la salle de formation dédiée à la danse est implantée à proximité immédiate des deux studios.

La pratique instrumentale est regroupée dans quatre ailes regroupant chacune deux grandes salles de 30 m2 et des petites salles et studio, on y trouve également à R + 1 la salle de chant et la salle d’étude des élèves.

La section art dramatique est située au contact immédiat des studios de danse, elle comprend un plateau de 90 m2, un dépôt, une loge et une mezzanine viennent en complément. Une ouverture vers le patio prolonge les possibilités de jeux de la salle vers l’extérieur.

 

Année de réalisation

Coût du projet

Entre 1M€ et 10M€

Surface

4890m2

Département

Yvelines

Ville

Mantes-la-Jolie

Code Postal

78200

A propos de l'agence ATELIER D'ARCHITECTURE BADIA BERGER

Présentation

Comme des voyageurs nous aimons que les architectures nous parlent d’une société, d’une histoire, d’une culture, d’un ciel et de sa lumière, d’un sol, de la rigueur de l’hiver ou la chaleur de l’été. Nous aimons celles qui donnent un sens à leur existence, celles qui se risquent à proposer des formes offertes au mouvement des désirs humains. Aucun de nos projets n’est semblable, tous sont conçus autour des valeurs attachées au plan, pour sa fluidité et sa permissivit...

Plus de projets de l'agence ATELIER D'ARCHITECTURE BADIA BERGER

Collège années 30 - Extension & Réhabilitation (Paris 10)
Le collège étant depuis longtemps trop à l’étroit, des classes ont été installées dans des préfabriqués sur le toit, et la restauration aménagée dans le sous sol sans lumière. Pour créer de nouvelles salles et un gymnase, la Ville de Paris a lancé un concours sur une parcelle en vis-à-vis,... Lire la suite
Pôle technologique du Mantois (Mantes-la-Ville - 78)
Le programme, regroupement des composantes universitaires sur un seul campus Le projet du Pôle Technologique du Mantois s’inscrit dans la volonté de regroupement de l’IUT Mantes-La-Jolie (Institut Universitaire de Technologie), l’ISTY (Institut des Sciences et Techniques des Yvelines) et d’autres antennes locales de recherche au sein de la ZAC Mantes-Université,... Lire la suite
Learning center campus de l'UVSQ (Versailles - 78)
Le site, articulation du bâtiment avec son environnement Sous la stricte surveillance du château qui limite toute émergence, s’étend le campus universitaire de Versailles St Quentin-en-Yvelines. Ce dernier est implanté sur une ancienne propriété classée, appartenant jadis à la famille Panhard, constructeurs d’automobiles. Des bâtiments des années soixante se sont... Lire la suite