PALAIS DES CONGRES D'ANTIBES

Description du projet

Une Architecture Contemporaine...
Pour s'intégrer dans cet environnement semi urbain aux contraintes multiples (hauteur limitée à 21 m, stricte préservation de la végétation existante et notamment des pins), l'architecte Jean Jacques Ory a conçu un équipement « aux lignes souples, organiques », entièrement recouvert d'une grande canopée (une résille métallique), de laquelle va émerger une structure ovoïde, la salle plénière du palais des congrès. Le projet incorpore trois niveaux de parking en sous-sol (376 places), trois niveaux de commerces puis le hall d'exposition, la salle plénière et les salles de commission du palais des congrès. « Notre objectif n'est pas de concurrencer Cannes ou Nice sur le marché des grands congrès mais de se positionner sur les manifestations de moyenne importance qui font le gros du marché et surtout d'avoir un équipement qui anime le secteur toute l'année » souligne le député-maire d'Antibes, Jean Léonetti. Concernant le montage retenu, il précise que ce projet, par rapport à l'équipement actuel (6000 m²), qui n'est plus aux normes, devrait coûter deux fois moins cher à la ville. Les travaux ont été lancés en septembre 2010, pour une livraison fin 2012. LeMoniteur.fr

Année de réalisation

Département

Paris

A propos de l'agence STUDIOS D'ARCHITECTURE ORY & ASSOCIES

Plus de projets de l'agence STUDIOS D'ARCHITECTURE ORY & ASSOCIES

LE CAPITOLE
Le Capitole est à l’origine, une usine de fabrication des véhicules SIMCA qui fut créée en 1929, puis rachetée par Citroën. Ce bâtiment a connu une réhabilitation importante dans les années 1990, où il fut transformé en immeuble de bureaux de 65.000 m² par l’Architecte Jean-Jacques ORY, constitué d’une cour... Lire la suite
IMMEUBLE SOLSTYS
Vienne-Rocher (Solstys), restructuration et reconstruction partielle d’un immeuble à usage de bureaux à Paris 8e (75) Cet ensemble immobilier, près de la gare Saint-Lazare, fait l’objet d’une restructuration lourde d’une part, et d’une démolition-reconstruction, d’autre part. Il se compose de 31 830 m² (SU) de bureaux, 3 halls distincts et... Lire la suite
IMMEUBLE ROSSINI
La construction des immeubles 38, boulevard des Italiens et 2/4, rue de la Chaussée d’Antin, fût l’un des chantiers les plus importants de la fin du XVIIIème Siècle (1793). Conçus par l’Architecte Nicolas-Jacques-Antoine Vestier, ils furent transformés à plusieurs reprises au cours des XIXème & XXème Siècles et inscrits à... Lire la suite