Revue de Presse

d'a Intérieurs n°263 - Juin 2018

Chaque mois de juin est l’occasion pour le magazine d’a d’explorer le large et riche champ de l’architecture d’intérieur. Vous découvrirez tout d’abord une sélection de mobilier pour le tertiaire, de showrooms et d’expositions design avant de revenir plus longuement sur l’un des grands rendez-vous du design : le salon de Milan d’avril dernier. Ce sont surtout vingt-deux réalisations d’intérieur de boutiques, hôtels et restaurants d’une part, d’espaces de travail d’autre part, que nous avons choisi de vous présenter et qui marquent le meilleur des livraisons de l’année écoulée. 

D’architectures N°261

Éditorial / Slow-tech
N’en déplaise aux amateurs de spectaculaire et aux démagogues des politiques urbaines, l’architecture
innovante n’a pas besoin de se parer de formes extravagantes ou de se planter mille arbres sur le crâne. Nous savons par ailleurs que le verdissement à tout prix, l’obsession de l’isolation thermique ou l’accoutrement technologique à outrance des bâtiments – chevaux de Troie d’une normalisation galopante – sont souvent les pires ennemis du développement durable : combien d’énergie grise gaspillée pour planter des navets sur les toits ?
Davantage de technologie ; sûrement, mais seulement si elle est utilisée pour en minimiser la dépendance. Pour le dire autrement : se jouer de la complexité pour tendre vers une plus grande simplicité. C’est sans doute à ce prix que le progrès peut redevenir une valeur positive. Nous voyons ainsi aujourd’hui des savoirfaire ancestraux – terre, bois ou pierre – optimisés grâce à une ingénierie de pointe.

D’A numéro 259

​Éditorial / Œcuménisme et soft power

Des pyramides au palais Bourbon en passant par le château de Versailles, l’architecture s’est toujours mise au service du pouvoir, qu’il soit d’ordre divin, démocratique ou despotique. Mais que sa nature soit tyrannique ou non, le pouvoir ne veut plus aujourd’hui se montrer coercitif ou arrogant. Au contraire,  il cherche désormais à renvoyer davantage une image d’humilité ou de bienveillance. La Culture est devenue ce moyen privilégié par lequel les États peuvent moins brutalement exercer leur hégémonie. Depuis 1990 (1), on parle de soft power pour qualifier ce jeu d’influence. Avec le Louvre du golfe Persique, la France et Abu Dhabi inaugurent un modèle de soft power partagé où chacun, malgré ses différences, devrait en principe y trouver son compte en matière de séduction géopolitique. Grâce au patrimoine et au savoir- faire muséologique qu’elle exporte, la première se donne une stratégie pour faire rayonner sa prestigieuse culture quand l’autre offre au monde l’image d’un libéralisme culturel qui tranche intentionnellement avec l’autoritarisme de sa gouvernance, comme avec le sectarisme de son grand voisin wahhabite.

AA 431 - Chine, régénérations

Entre réhabilitation du patrimoine et architectures à vocation écologique et locale, il existe un fragment de la scène architecturale chinoise qui porte un engagement à l’opposé du gigantisme et de l’urbanisation que connaît, partout, le territoire chinois.
C’est cet engagement qu’AA a choisi de présenter pour son numéro de juin 2019. Dans un pays qui devrait atteindre les 70% de citadins en 2030, quelques architectes, Wang Shu et Lu Wenyu en tête, œuvrent à la sauvegarde de villages, où ce qui est réhabilité l’est autant en faveur des populations concernées que dans le respect des matériaux et des dispositifs constructifs locaux.


Wang Shu et Lu Wenyu ont-ils montré la voie ? Les fondateurs d’Amateur Architecture Studio ne sont en tout cas pas les seuls architectes de leur génération, et de la suivante, à avoir choisi, dans ce pays comptant 1,39 milliard d’habitants en 2018, un engagement à l’opposé du phénomène d’urbanisation que connaît la République populaire de Chine depuis les années 1980, qui compte 59,58% de citadins aujourd’hui, et devrait atteindre les 70% en 2030 (selon Le Quotidien du Peuple, l’organe de presse officiel du Comité central du Parti communiste chinois). Cet engagement consiste notamment dans la sauvegarde de villages ruraux, où trop souvent la préservation du patrimoine s’apparente à la construction de grossiers pastiches.

DETAIL numéro juillet-août

Architecture et eau

Detail est la première revue indépendante d´architecture allemande. Son point fort est constitué par la présentation particulièrement bien documentée de projets architecturaux exemplaires, analysés jusque dans leurs détails de construction-présentés avec le plus grand soin.
Elle est plus qu´une revue spécialisée. La même ambition de qualité anime tout ce que Detail propose en plus à ses lecteurs au-delà de son contenu de magazine d´architecture.
Detail choisit des réalisations récentes présentant de nouveaux partis pris architecturaux.

Nouveau numéro de Séquences Bois : Avril-mai - n°120 - Lieux de spectacle

Figures élémentaires pour tableaux vivants

À l’heure de l’effet Bilbao, où la culture se veut portée comme étendard - quitte à ce que l’édifice ne soit qu’une image qui n’évoque rien de sa fonction -, peut-on rêver d’une architecture dévolue au spectacle vivant, apte à lui laisser place en toute humilité ? Les six projets présentés dans ce numéro, glanés de l’Europe jusqu’aux Etats-Unis, témoignent d’une rationalité architecturale au sein de laquelle les artistes bénéficient d’une sobriété spatiale, de l’ordre du cadre entre les lignes duquel peut s'épanouir le tableau.

AA 430 - Ville productive

Dans son numéro de mai, AA explore les projets, réalisations et initiatives qui plaident pour la réintégration des fonctions productives de la ville. Un temps à l’écart, la place de ces activités dans le tissu urbain pose aujourd’hui question.
Parcelles agricoles, sites industriels, activités artisanales, gestion des déchets, mais aussi espaces d’archives, réserves, parkings… Les lieux de cette productivité, longtemps mal aimés, constituent actuellement un défi de taille pour les architectes.


Alors qu’il y a encore peu de temps les élus avaient pour leurs villes l’ambition de les rendre smart, il est un vocable qui prend peu à peu le pas sur l’anglicisme et qui recouvre une réalité autrement plus prometteuse et durable : celui de ville « productive ». 

DETAIL numéro de juin 2019

Maçonnerie

Detail est la première revue indépendante d´architecture allemande. Son point fort est constitué par la présentation particulièrement bien documentée de projets architecturaux exemplaires, analysés jusque dans leurs détails de construction-présentés avec le plus grand soin.
Elle est plus qu´une revue spécialisée. La même ambition de qualité anime tout ce que Detail propose en plus à ses lecteurs au-delà de son contenu de magazine d´architecture.
Detail choisit des réalisations récentes présentant de nouveaux partis pris architecturaux.

Urbanisme HS n°68

À l’occasion de l’atelier Projet urbain organisé à Lens dans le cadre de l’opération ODYSSÉE – Euralens 2019, ce numéro explore le travail mené depuis dix ans sur le bassin minier, inspiré tant par Bilbao, avec l’arrivée du Louvre-Lens, que par les méthodes allemandes des IBA, pour l’accueil des initiatives d’acteurs locaux et la labellisation de leurs projets. L’engagement de ce territoire pour se réinventer en s’appuyant sur sa propre identité et son patrimoine spatial, social et culturel représente un vaste effort pour régénérer l’habitat, le paysage, l’économie et la vie urbaine.

exé N°36 – Juin / Juillet / Août

Mais quel extraordinaire brouhaha ! Passé la stupéfaction et la tristesse, moult experts en tout genre, plus ou moins éclairés, plus ou moins intéressés, s’expriment à hue et à dia dans tous les médias écrits, télévisuels, internet et radiophoniques. Jamais l’architecture n’aura été autant citée et discutée qu’en ce dramatique événement qu’est l’incendie de la cathédrale Notre-Dame. Et le grand public de découvrir l’existence d’Eugène Viollet-le-Duc et, ainsi, l’histoire de cette grande dame, qui dure depuis plus de 800 ans.

Pages