27 logements, Villejuif. Collectif et villas

Photographe: 
Hervé Abbadie

Christophe Massin Architectes

A propos de l'agence
Activité: 
Architectes
Présentation: 

Christophe Massin Architectes

 

Christophe Massin est architecte DPLG de l’école Paris Belleville  en 1987. Il cofonde l’atelier Philtre en parallèle de ses collaborations avec les agences Claude Vasconi, Béatrice Dollé et Christian Labbé, Edith Girard ou encore Lipa...

Département: 
Description du projet: 

Associant 27 logements à 320 m2 de commerces, le projet affirme sa présence urbaine sur la rue et d’établit dans la profondeur de la parcelle un dialogue avec l’échelle des maisons ou villas à proximité.

 

Objectifs :

• Préserver la densité végétale du site

• Révéler la profondeur de la parcelle depuis la façade rue vers  l’appel d’air du cimetière existant en fond de parcelle.

• Allier l’échelle urbaine du projet sur la rue au caractère de villas sur intérieur d’îlot

• Tirer parti d’une orientation solaire favorable sur rue et de vues dégagées sur intérieur d’îlot

• Certification H&E profil A, label BBC

 

Stratégies

• Une entrée généreuse

L’entrée est magnifiée par le retrait partiel du bâtiment et par la plantation d’arbres. La rampe de parking traitée de façon ouverte collabore de l’ampleur de l’accès.

 

• Jeu des échelles

Un collectif de 17 logements identifie l’opération sur rue. Dans la profondeur de l’îlot nous proposons des maisons de ville. Constituées par un socle de T3 sur lequel sont posés des duplex, chacun des logements possédera un espace extérieur appropriable (terrasse ou jardin) et cherche à capter tous à la fois la le soleil au Sud et les vues à l’Est et l’Ouest ou au Nord.

 

• Une façade au soleil

Le jeu des géométries nous fournit l’occasion de travailler une épaisseur abritant des terrasses dont l’intimité et la protection aux fortes chaleurs seront assurées par un système de filtre partiel sur rue.

 

• Ménager l’ensoleillement et la respirations des parcelles attenantes

L’implantation des bâtiments cherche à concilier l’échelle de l’opération aux maisons ou villas existantes.

1 > Le bâtiment sur rue est volontairement affiné sur les limites mitoyennes
2 > Les villas s’implantent dans l’axe médian du terrain afin de préserver par rapport aux parcelles en limite mitoyenne une distance conséquente.
 

BBC RT 2005, H&E profil A

Livraison: 2016

Maître d’Ouvrage: VALOPHIS

Architecte Mandataire: Christophe Massin Architectes

BET tce: CRBA

Coût travaux: 3,4 M€ht

Surf. Plancher logements: 2000 m2

Surf. Plancher commerces: 300 m2

 

Surface: 
2 300m2
Année de réalisation: 
Prix d'architecture: 
Coût du projet: 
Entre 1M€ et 10M€
Département: 
Ville: 
Orly
Code Postal: 
94800

Plus de projets de l'agence Christophe Massin Architectes

  • 49 logements, Saulx-Les-Chartreux. Gradations

    Le projet de 49 logements collectifs ou individuels s’inscrit dans la Zac du Moulin à Saulx-Les-Chartreux dont Paul Chemetov est l’Architecte coordonnateur. La Zac a pour ambition d’accompagner le... Lire la suite
  • 40 logements Orly, plein sud pour horizon

    Le projet s’inscrit dans la ZAC du fer à Cheval. Il en est le dernier élément. Il se situe en point de mire, dans l’axe de la rue Elsa Triolet, qui relie le centre d’Orly à l’avenue marcel Cachin. Un... Lire la suite
  • Maison - extension

    Le projet consiste dans le réaménagement intérieur d’un pavillon et la création d’une terrasse côté jardin. Tirant parti de la belle dimension d’un jardin orienté Sud Est et de la position surélevée... Lire la suite