RESTRUCTURATION ET EXTENSION DU LYCEE ADRIEN ZELLER, BOUXWILLER

Description du projet

DESCRIPTION
Le lycée de Bouxwiller était à l’étroit dans ses murs en pierres vénérables très largement fissurées. La Région Alsace a décidé de créer dans un parc voisin une annexe scientifique pour libérer de la place et donner la possibilité de rénover l’ancien bâtiment.

Le nouveau bâtiment du lycée intègre un mur solaire de 58,2 m², en façade orientée sud-est. Ce mur solaire, affirme le côté scientifique et expérimental de l’établissement, tout en lui offrant un apport énergétique et une architecture ludique.

Il est constitué d’un vitrage séparé de la paroi du bâtiment par une lame d’air. Par l’effet de serre provoqué par le vitrage, l’air emprisonné entre le vitrage et le mur est chauffé. La paroi comporte des ventelles qui permettent la circulation de l’air vers l’intérieur du bâtiment. Ainsi, pour une journée ensoleillée d’hiver, l’ouverture des ventelles du mur solaire permet la circulation d’air réchauffé et procure un apport de chaleur vers le hall.

CIBLES HQE :
Cible N°1 : L’intégration paysagère du projet dans le site

L’idée que le parc devait être maintenu, malgré la présence de ce nouveau bâtiment, a été une des motivations principales.

En s’enfouissant dans le sol, en créant des toitures plantées, en conservant le maximum d’arbres, en s’écartant du mur d’enceinte, le bâtiment s’intègre et maintient le parc autour de lui.

Cible N°2 : Le confort visuel

La majeur partie des locaux bénéficie de bonnes relations visuelles avec l’environnement extérieur. Le haut jour dans les salles de classe permet l’éclairage en second jour des couloirs.

Cible N°3 : Le confort hygrothermique

Le confort d’été a été pris en compte, en particulier, sur la façade ouest par la création d’une structure accueillant un ensemble de stores extérieurs mobiles et orientables.

Cible N°4 : Le choix des matériaux

Dans l’ensemble de l’établissement, des matériaux naturels tels que le bois et la pierre ont été largement utilisés. Les faux plafonds sélectionnés sont encoffrés (faible émission de fibres). Certains revêtements de sol sont en pierres naturelles. Les peintures et les colles ont été soigneusement sélectionnées.

Cible N°5 : Gestion de l’énergie : le mur solaire

Le nouveau bâtiment du lycée intègre un mur solaire de 58,2 m2, en façade orientée plutôt sud-est (-33° par rapport au sud). Ce mur est prévu pour le réchauffement du hall d’accueil, de la cage d'escalier et des couloirs.

Large de 9 mètres environ, il est constitué d'un vitrage séparé de la paroi du bâtiment par une lame d'air. La paroi est isolée à l'intérieur par 10 cm d'isolation afin de limiter les déperditions de chaleur vers l'extérieur. L'effet thermique prépondérant est donc un phénomène de convection, la conduction à travers le mur étant fortement diminuée par l'isolation.

Par l'effet de serre provoqué par le vitrage, l'air emprisonné entre le vitrage et le mur est chauffé. La paroi comporte des ventelles qui permettent la circulation de l'air vers l'intérieur du bâtiment. Ainsi, pour une journée ensoleillée d'hiver, l’ouverture des ventelles du mur solaire permet la circulation d'air réchauffé et procure un apport de chaleur vers le hall.

Cible N°6 : Entretien et maintenance

Nous recherchons à mettre en œuvre des matériaux à faible entretien.
Il est aussi prévu des équipements pour faciliter la maintenance :

- passerelles incorporés dans la structure de la façade ouest pour permettre la nettoyage des vitres en toute sécurité.
- un parc des machines en toiture terrasse réalisé en brique de verre pour la protection des agents d’entretien.


Prix du Ruban Vert de la Qualité Environnementale 2006
 

Matériaux

Année de réalisation

Coût du projet

Entre 1M€ et 10M€

Surface

2800m2

Département

Bas-Rhin

Ville

Bouxwiller

Code Postal

67330

A propos de l'agence ARX ARCHITECTURE

Plus de projets de l'agence ARX ARCHITECTURE

RÉHABILITATION ET EXTENSION DE LA CLINIQUE SAINTE-ODILE EN RÉSIDENCE, STRASBOURG-NEUDORF
A horizon 2017, la clinique Sainte-Odile abandonnera son implantation originelle. C’est pourquoi la direction de la clinique a procédé à la cession de ses murs afin de lancer un projet de reconversion une fois l’emprise libérée. Le parti architectural obéit à la composition initiale en conservant les bâtiments B, C,... Lire la suite
CENTRE OMNISPORT, VENDENHEIM
            Dominant la petite ville de Vendeheim, un vaste complexe paysagé regroupe les principaux équipements publics de la cité. Ce site accueille une salle de sports qui associe les différentes aires d’évolution en un seul ensemble à plan carré que traverse une vaste galerie de circulation vitrée. L’accès du public s’effectue... Lire la suite
ECOQUARTIER "LES TANNERIES", LINGOLSHEIM
Le projet de 67 logements est composé de quatre bâtiments, dont un en accession pour Domial et les trois autre en locatif pour CUS-Habitat. Les bâtiments sont posés sur un socle commun dans lequel ont retrouve le parking ainsi que les espaces servants (locaux vélos, poubelles, techniques, ...). Une attention... Lire la suite