Maison Relais de 24 Logements en THPE à Rambouillet

Description du projet

Cette maison relais est composée de 19 appartements, du studio aux deux pièces, de 4 chambres d’urgence indépendantes, et d’un logement de fonction pour un assistant social.  

Si la vocation première d’une maison relais est l’accompagnement et la réinsertion de personnes fragilisées et isolées, en vue d’un retour à une vie sociale, l’ancrage environnemental du bâtiment participe également à cette fonction en articulant les actions sociales et environnementales :

- Le positionnement en équerre du bâtiment, le long des deux rues, permet l’implantation d’un jardin ensoleillé à l’abri des nuisances sonores des voies ferrées. Le jardin est ici le centre du projet social. Son aménagement comporte potager, arbustes et arbres fruitiers ; il fournira aux usagers une activité collective leur permettant de récolter « le fruit de leur travail ». Un bénévole de l’association des jardins familiaux de Rambouillet viendra régulièrement animer des ateliers potagers dans le but d’aider à la réinsertion des locataires. La rétention des eaux pluviales pour l’arrosage ainsi qu’un compost collectif assureront une gestion environnementale de ce cœur vert.

- L’implantation bioclimatique a induit la stricte répartition du programme. Les séjours et les chambres s’ouvrent généreusement au Sud sur le jardin, la lumière étant utilisée de manière thérapeutique. Sur la façade Nord, se déploient les salles de bain, le local des gaines palières et les paliers. Les paliers sont traités comme un lieu public afin de favoriser les rencontres, développer un lien social fort entre les usagers, et les inviter à descendre dans la salle commune au lieu de s’enfermer dans leurs logements. Pour cela, l’escalier est décloisonné avec un vide mettant en relation les différents niveaux. L’espace est baigné de lumière et offre des vues sur les voies ferrées comme le signe d’un nouveau départ.

- Le bâtiment est labellisé « Habitat et Environnement profil A » avec un traitement thermique renforcé. L’eau chaude sanitaire est produite à 50 % par des panneaux solaires. Chaque logement possède ses compteurs en eau, électricité et chauffage avec des points de consommation réguliers dans le but de responsabiliser chaque usager pour leur futur retour à la vie sociale.

Année de réalisation

Coût du projet

Entre 1M€ et 10M€

Surface

1020m2

Département

Yvelines

Ville

Rambouillet

Code Postal

78120

A propos de l'agence BENJAMIN FLEURY ARCHITECTE-URBANISTE

Plus de projets de l'agence BENJAMIN FLEURY ARCHITECTE-URBANISTE

8 Logements BBC à Pantin
Le quartier des Quatre-Chemins est un ancien faubourg dans lequel vit aujourd'hui une population défavorisée concentrée dans un habitat dégradé. Situé dans une zone urbaine sensible, ce quartier fait l’objet d’un vaste programme de rénovation urbaine qui vise à la résorption de l'habitat insalubre. C’est dans ce cadre qu’intervient la... Lire la suite
26 Logements locatif libre à Aubervilliers
L’opération est située dans la Zac Auvry-Barbusse 93 incluses dans l’aménagement de renouvellement urbain “Villette-Quatre Chemins” qui porte sur le quart sud-est d’Aubervilliers, en limite avec Paris et Pantin. Ce projet urbain, conduit par la Sequano et l’agence d’urbanisme TOA, a comme ambition d’aménager des îlots s’organisant autour de la... Lire la suite
Réhabilitation de 17 Logements à Paris
Une population fragilisée : Cette résidence, de type faubourien parisien, située au 90 rue Leibniz, est constituée d’un immeuble de cinq niveaux sur rue et d’une maisonnette de deux niveaux comportant quatre appartements sur cour.  L’ensemble est composé de deux commerces sur rue, d’un studio et de seize deux pièces... Lire la suite