Surélévation et réhabilitation d'un pôle dentaire et médical + logements

Studio SCOP

A propos de l'agence
Activité: 
Architectes
Présentation: 

Le studio SCOP est composé de : 
Sarah COHEN, Architecte HMONP, master en urbanisme diplomée en 2009 à l’école nationale supérieure d’architecture de la ville et des territoires ; 
et
Olivier PERONE, Architecte HMONP, diplôme en architecture en 2006, mention "recherche" pour...

Département: 
Description du projet: 

Le bâtiment est en retrait de l’Avenue mais avancé de 8m par rapport au front bâti général, notamment du « bâtiment » de logements en R+6 qui se trouve à sa droite, et en retrait de 5m par rapport à l’agence immobilière en RDC à sa gauche. Il présente une profondeur d’environ 20m et une largeur d’environ 13m.
Sa volumétrie est simple, sur trois niveaux à toiture d'apparence plate. Les deux premiers niveaux se caractérisent par de larges baies vitrées de proportions horizontales, le troisième (ajouté ultérieurement) des baies sensiblement moins larges mais conservant également des proportions horizontales. La façade est en enduit de teinte claire. Le pignon côté bâtiment de logements est totalement aveugle. A l'arrière, côté jardin, en contrebas du talus de la voie ferrée et non visible de la rue, se trouve également un bâtiment en R+1+C, mono-orienté, collé sur la limite séparative Nord et qui avait une fonction d'habitation.

Volumétrie générale
Le programme du projet consiste en la création d’un immeuble de logements sur cinq niveaux dont un centre dentaire et médical sur les deux premiers niveaux.
Le bâtiment à l’arrière sera simplement rénové et des aménagements permettront l’accessibilité au jardin pour l’évacuation des PMR.
Le projet consiste en plusieurs interventions :
-du point de vue qualitatif : à conserver les larges baies vitrées qui caractérisent les deux premiers niveaux et à en reprendre les dimensions pour les étages supérieurs tout en les adaptant à l’usage des logements ; ainsi, les façades maçonnées se plient pour accentuer le traitement en creux des terrasses et animer l’actuel pignon aveugle du bâtiment
-du point de vue quantitatif en une surélévation de deux niveaux.
Les entrées de chacun des programmes sont placées aux deux extrémités de la façade afin de bien distinguer les usagers et éviter d’éventuelles nuisances réciproques. De même en volume, un joint creux vient formaliser la séparation entre le centre dentaire et médical et les logements.

Organisation intérieure du centre médical
L’espace d’accueil ouvre très largement sur la distribution du rez-de-chaussée, l’escalier menant au R+1 et l’espace d’attente.
Les locaux communs à tous les dentistes (à savoir la salle de chirurgie, la salle radio panoramique et la salle de stérilisation) ne nécessitant pas d’apport de lumière naturelle sont disposés de manière centrale également. A l’inverse, nous disposons un maximum de cabinets en façade afin de les éclairer naturellement. Enfin, le bâtiment à l’arrière (côté jardin) est réservé uniquement au personnel : les sanitaires, le vestiaire, la salle de détente qui s’ouvre sur le jardin (idéal pour les pauses et déjeuners ensoleillés aux beaux jours), et des locaux de stockage.

Organisation intérieure des logements
Comme évoqué précédemment, le bâtiment existant présente une profondeur d’environ 20m et une largeur d’environ 13m ; cette largeur permet d’envisager l’éclairage de deux logements côte à côte sur chaque façade ((2.5m de largeur minimum pour une chambre + 3.5m de largeur minimum pour un séjour) x 2 logements = 12-13m). Cette trame très simple permet une meilleure adaptabilité des logements. Au centre du bâtiment sont regroupées toutes les pièces de fluides (salle de bain et sanitaires). Les cuisines sont pour la plupart des logements en second jour à l’exception des deux T4 où elles sont fermées et éclairées en premier jour. Quatre appartements sont desservis sur chaque palier. Tous les appartements ont à minima une double orientation. La distribution des étages est assurée par un escalier encloisonné éclairé naturellement. Enfin, sur les huit appartements, sept bénéficient d’une terrasse extérieure

Matériaux et végétalisation
Conscients de la position avancée du bâtiment, nous recherchons une écriture simple. Nous optons donc pour :
- deux matériaux principaux : de la maçonnerie enduite lisse pour les parties pleines, et du verre.
- trois couleurs : un gris agathe (RAL 7038) pour la façade du centre dentaire et médical sur les deux premiers niveaux, un blanc gris (RAL 9002) pour les logements sur les trois niveaux suivants et une couleur terre de Sienne (RAL 8001) pour la sous-face des loggias qui rappelle la teinte des toitures en tuile des bâtiments environnants, l’enrobé teinté de couleur ocre sur l’ensemble du trottoir,…
Le projet apporte une végétalisation en façade qui n’existe pas actuellement par le biais (au sens propre et figuré) des loggias agrémentées de bacs plantés au-devant des garde-corps. De même, la toiture-terrasse sera végétalisée afin que les bâtiments voisins plus hauts puissent bénéficier d’un vis-à-vis qualitatif.

Surface: 
1 280m2
Année de réalisation: 
Département: 
Ville: 
Gagny

Plus de projets de l'agence Studio SCOP

  • Architectes

    Rénovation et extension d'une maison ouvrière // Fontenay-sous-Bois

    Contexte Le projet se situe dans le centre-ville de Fontenay-sous-Bois, dans une ruelle en impasse dans un cadre paisible, desservant une série de maisons ouvrières sur un modèle similaire et se sont... Lire la suite
  • Architectes

    Extension d'une maison individuelle - Sainte Geneviève des Bois

    Le contexte Le terrain concerné se situe dans un quartier résidentiel à dominante pavillonnaire de type traditionnel. La maison existante en R+comble est implantée en retrait de la rue et mitoyenne... Lire la suite
  • Architectes

    Réhabilitation de 213 logements sociaux // en cours d'études

    Maîtrise d'ouvrage : OPH 77 Etudes en vue de la réhabilitation de logements sociaux. Lire la suite