Université de Pau et des Pays de l’Adour

Description du projet

Le campus de l’Université de Pau et des Pays de l’Adour, marqué par la signature de l’architecte André Grésy, est immergé dans un parc planté et entretient une relation forte avec son environnement. Pour répondre au projet développé par l’Etablissement, de coordonner les différentes activités, mettre à niveau (quantitatif/qualitatif) les moyens matériels et immobiliers, le bâtiment de la Faculté de Droit, Economie et Gestion et l’Institut d’Administration des Entreprises est restructuré, une extension du pôle de recherche est créée.

Le domaine de la recherche évolue. Aussi, le projet développé par Patrick Mauger n’est pas figé.

En intérieur, le hall d’entrée est agrandi de façon conséquente. L’orientation est facilitée. Les flux sont séparés. De nouvelles circulations verticales permettent une meilleure irrigation entre les niveaux, des extensions futures seront possibles grâce à leur reprise. Ces espaces architecturaux forts facilitent le repérage et favorisent la communication. Au sud, sur le bâtiment longitudinal existant, se greffe une extension, constituée d’un vitrage toute hauteur, qui prolonge l’architecture développée sur le parc et permet de loger les fonctions du programme. Un large escalier central s’enroule autour d’un vide baigné de lumière zénithale. Véritable sculpture et colonne vertébrale du projet, il est réalisé en béton blanc et s’inscrit dans un fût de béton rouge qui lui donne sa force et permet un repérage immédiat par l’ensemble des usagers. Il est accessible depuis les espaces communs des professeurs chercheurs, de séminaires – thèses et de l’administration de l’école doctorale et mène aux niveaux supérieurs, à l’articulation des zones de documentation et des bureaux des centres de recherche.

En extérieur, la façade est revisitée et modernisée. Les bandeaux horizontaux qui caractérisent l’architecture initiale sont repris. Un mélange aléatoire de 5 teintes de tuiles, émaillées et non émaillées, anime les façades du nouveau bâtiment et facilite l’identification. Ces nouveaux bandeaux abritent des coffres brise-soleil orientables et escamotables, pour une gestion personnalisée de l’apport lumineux et une gestion thermique optimale à partir de l’ensoleillement.

L’emploi de matériaux bio-sourcés et éco-responsables (menuiseries bois extérieures et intérieures, isolation extérieure en laine de bois, terre cuite) contribue à une empreinte carbone réduite du nouveau bâtiment. D’autres dispositifs actifs viennent enrichir le travail de démarche environnementale : récupération d’énergie sur l’ensemble des centrales de traitement d’air, sur-ventilation naturelle nocturne, système GTB et double flux pour une réduction des consommations, optimisation de la lumière naturelle.

Année de réalisation

Coût du projet

Entre 1M€ et 10M€

Surface

3600m2

Département

Pyrénées-Atlantiques

Ville

PAU

Code Postal

64000

A propos de l'agence ARCHITECTURE PATRICK MAUGER

Présentation

Architecture Patrick Mauger, fondée en 1999, réalise des projets urbains et patrimoniaux dans des délais et budgets maîtrisés, en collaboration avec divers acteurs. Elle forme des équipes sur mesure, assure la gestion des phases d'exécution et accorde une importance particulière à la durabilité. Sa démarche de conception est collaborative et vise à répondre aux besoins spécifiques de chaque projet.

Plus de projets de l'agence ARCHITECTURE PATRICK MAUGER

Bibliothèque Saint-Corneille - Compiègne
La bibliothèque du centre de Compiègne est installée dans les vestiges de l'abbaye Saint-Corneille, dont il ne subsiste que le cloître remarquable et un cellier. Après guerre une reconstruction a permis de loger la bibliothèque de la ville aujourd'hui à l'étroit. La réalisation a été effectuée par Patrick Mauger architecte,Thierry... Lire la suite
Le Quai des Arts d’Argentan en Basse-Normandie
Ce nouveau pôle dédié à la culture permet d’accueillir l’ensemble des manifestations culturelles de la ville. Dépouillé de tout artifice, ce bâtiment se définit comme une halle culturelle, tout en bardage métallique. Par cet aspect de hangar, l’architecture s’efface et laisse librement la place au spectacle. Le foyer représente un... Lire la suite
Centre de formation du Ministère de l’Intérieur, Lognes
La restructuration et l’extension du site de Lognes pour le Ministère de l’Intérieur vise à en faire son Centre de Formation principal du Grand Paris. Une galerie « bleue » est créée, « véritable colonne vertébrale » du projet, qui distribue des bâtiments restructurés et les extensions. Elle permet la... Lire la suite