26 Logements PSLA Passif à Montreuil

Description du projet

L’opération, située dans la rue des Chantereines à Montreuil, s’insère dans un tissu majoritairement pavillonnaire. Si les limites parcellaires intérieures sont bordées par des habitations individuelles et leur jardin, le site fait néanmoins face à des plots d’habitation caractéristiques des années soixante, dont la hauteur varie de cinq à dix niveaux.
La maîtrise d’ouvrage, COOPIMMO, coopérative HLM de IDF Habitat, est ainsi devenue l’une des premières productrices de PSLA en Ile-de-France et est pionnière sur la question du BRS au niveau national. Son organisation lui permet d’ailleurs d’agir sur tous les territoires de la région francilienne.

 L’opération se caractérise par :

- Son insertion dans un environnement urbain complexe,

- Son montage économique en prêt social location accession,

- Sa labellisation passive : MINERGIE-P

 

Insertion dans un contexte aux multiples échelles urbaines :

L’intention première de cette opération est de proposer une inscription pondérée, pouvant à la fois dialoguer avec les formes brutes de la reconstruction, qu’avec l’échelle sensible du pavillonnaire, tout en produisant un langage et une morphologie contemporaine. Pour cela le projet est décomposé en deux plots, l’un urbain positionné en limite d’espace public, le second résidentiel situé en cœur d’ilot.

 

Une opération en PSLA ouverte sur une cours verdoyante :

Il s’agit d’une résidence dont les accédants contractent un prêt social location accession, prêt conventionné qui permet d’acheter une résidence principale à coût réduit, sans apport personnel, grâce à une première étape de location.
Pour cela, le projet s’est orienté sur une solution avec un noyau unique de circulation verticale, induisant un seul ascenseur et permettant de réduire les charges afférentes. Le second plot est relié à ces paliers par le biais d’une passerelle, qui donne sur des coursives desservant les différents appartements. Ce dispositif de passerelles, coursives, et balcons a permis de concentrer tous les flux et l’énergie de la résidence dans ce seul espace central, propice à l’échange, à la coveillance et à la création de liens sociaux fédérateurs.

 

Une labellisation PASSIVE (MINERGIE P) traitée de manière économique :

La réponse écologique rejoignant la volonté de réduction de charges se traduit par une labéllisation passive.La conception du projet composé d’un unique noyau central complété de passerelles et de coursives permet l’implantation de 85 % de logements traversants. Les pièces sont toutes orientées à l’Ouest ou l’Est, et sont généreusement baignées de lumière directe grâce aux positionnements de vastes baies vitrées. Afin de réduire les déperditions thermiques impliquées par ces surfaces vitrées, les châssis en bois sont constitués d’un triple vitrage.
L’ensemble des ponts thermiques ont été supprimés par la conception de la façade. La ventilation mécanique est constituée d’une centrale d’air à double flux qui permet de renouveler l’air du bâtiment et de récupérer en hiver la chaleur contenue dans l’air extrait et de la céder à l’air neuf. Elle permet donc de limiter la consommation du chauffage au gaz.
Enfin, des panneaux solaires, positionnés sur la toiture du bâtiment sur rue, préchauffent à hauteur de 40% l’eau chaude sanitaire des appartements.

Matériaux

Année de réalisation

Coût du projet

Entre 1M€ et 10M€

Surface

1640m2

Département

Seine-Saint-Denis

Ville

Montreuil

Code Postal

93100

A propos de l'agence BENJAMIN FLEURY ARCHITECTE-URBANISTE

Plus de projets de l'agence BENJAMIN FLEURY ARCHITECTE-URBANISTE

55 logements à Villeneuve-la-Garenne
Les quartiers Sud de Villeneuve-la-Garenne font l’objet d’un Projet de Renouvellement Urbain de 30 hectares piloté par l’ ANRU , consistant en la rénovation d’un millier d’habitations, la démolition de 341 logements pour en reconstruire 436. Ce projet  porte sur la réalisation de trois opérations de reconstruction de 55 logements... Lire la suite
26 Logements locatif libre à Aubervilliers
L’opération est située dans la Zac Auvry-Barbusse 93 incluses dans l’aménagement de renouvellement urbain “Villette-Quatre Chemins” qui porte sur le quart sud-est d’Aubervilliers, en limite avec Paris et Pantin. Ce projet urbain, conduit par la Sequano et l’agence d’urbanisme TOA, a comme ambition d’aménager des îlots s’organisant autour de la... Lire la suite
Réhabilitation de 17 Logements à Paris
Une population fragilisée : Cette résidence, de type faubourien parisien, située au 90 rue Leibniz, est constituée d’un immeuble de cinq niveaux sur rue et d’une maisonnette de deux niveaux comportant quatre appartements sur cour.  L’ensemble est composé de deux commerces sur rue, d’un studio et de seize deux pièces... Lire la suite