Parking silo au cœur d’un grand ensemble

Description du projet

Une structure cinétique et évanescente
Construction d’un parking silo de 355 places dans le quartier du Grand Parc, incluant des places PMR, des espaces de rechargements pour véhicules électriques, un local vélos et un local motos.

Le Grand Parc est un ensemble des années 60 qui fait l’objet d’une opération de réhabilitation et de requalification. La proximité de l’immeuble d’habitations avec le parking a demandé un traitement soigné de la façade ouest pour limiter les nuisances sonores. La toiture est également en contact visuel direct avec les habitations.

L’acier a été choisi pour sa capacité à soutenir de longues portées en conservant des sections élancées, et pour sa large palette esthétique.

Le nouveau parc de stationnement du quartier Grand Parc, en pleine mutation, se découvre progressivement, par percées, au gré des voies automobiles et piétonnes. L’équipement incarne le renouveau du quartier et participe à le ré-enchanter.

La structure porteuse mise en façade se retourne en toiture en suivant un angle de 75° permettant d’intégrer les façades latérales à ce système de retournement et d’en faire une esthétique enveloppante, unique.

Les façades ont été pensées comme une forêt, l’architecture structurelle devenant un paysage singulier. Le parking compose ainsi entre filtre et perméabilité, créant un évènement dans le quartier. Ses façades sont rythmées par une structure principale en poteaux-poutres qui s’implante toutes les quatre places. Une structure secondaire, disposée de manière aléatoire, est composée de poteaux qui s’élancent du rez-de-chaussée au dernier niveau. Elle se retourne ensuite en toiture pour former une ombrière sur le dernier niveau de véhicules.

Tout en répondant aux attentes en termes de stationnement (355 places), le projet contribue à requalifier le quartier. Il améliore la qualité des cheminements piétons tout en limitant les nuisances.

Matériaux

Année de réalisation

Coût du projet

Entre 1M€ et 10M€

Surface

8982m2

Département

Gironde

Ville

Bordeaux

Code Postal

33000

A propos de l'agence COCO ARCHITECTURE

Présentation

CoCo architecture est une agence en réseau, basée en Dordogne, dans la Drôme et l’Aveyron. En 2020, CoCo architecture pose ses valises au-delà du territoire français pour créer une agence à Vienne en Autriche. Menée par 5 associés, l’équipe d’une vingtaine d’architectes oriente sa réflexion vers une architecture contextuelle et raisonnée, respectueuse des sites naturels, économe en énergie. L’agence souhaite être actrice d’un changement de société, qui met la qualité de l’environneme...

Plus de projets de l'agence COCO ARCHITECTURE

Maison de l'Habitat
La Maison de l’Habitat rassemble des structures publics et semi-publics au service de l’aménagement du territoire et de l’habitat. Ce lieu de travail et d’accueil du public se devait donc d’être exemplaire dans sa démarche environnementale et son approche architecturale. Ainsi sa vocation à fédérer les énergies et à mutualiser... Lire la suite
Un collège neuf dans un village
Construction d’un collège neuf pour 700 élèves, de logements de fonction, d’un gymnase et d’un plateau sportif. L’implantation du collège de Champier, s’est faite sur un champ, à proximité du centre village et d’une maison bourgeoise «Le Châtelard», dont la vocation est d’être transformée en équipement public. La construction du... Lire la suite
Extension de l'Ehpad de la résidence de Marie Elisabeth Cavailhès
L’Ehpad de la résidence de Marie Elisabeth Cavailhès est située dans un petit village du Tarn. C’est un établissement qui s’est agrandi dans le temps avec des extensions successives. Ces multiples interventions ont construit un Ephad au fonctionnement non optimal mais qui a aussi le charme de l’enchevêtrement des bâtisses... Lire la suite