Résidence Caractère

Photographe: 
Roland Halbe

TAILLANDIER ARCHITECTES ASSOCIES

A propos de l'agence
Activité: 
Architectes
Présentation: 

Taillandier Architectes Associés réalise des projets de maîtrise d’œuvre architecturale et urbaine depuis 1993, pour des Maîtres d’ouvrages publics et privés.

Les projets abordés sont variés tant par le programme, que par le contexte, géographique, rural ou urbain, que par...

Département: 
Description du projet: 

Le projet comprend la construction de 90 logements accompagnés d’un local d’activité et d'une venelle bio climatique au sein de l’éco-quartier Andromède à Blagnac (région Occitanie, France).

Pour consulter le film de présentation de la Résidence Caractère, cliquez ici.

Le terrain de la Résidence Caractère est délimité par des espaces paysagers remarquables tels que l’Écharpe verte, avec une série de cheminements doux (sentier pédestre, piste cyclable, allée cavalière et parcours de santé), le cour Coinays au sud, regroupant des terrains de sports et un parc urbain et le cour Barricou, à l’ouest, constitué d’une vaste prairie.

Conformément au cahier des charges de la ZAC, l’image recherchée le long de la route de Grenade est celle d’un front bâti continu marquant les grands espaces de l’Écharpe verte. Une variation des hauteurs permet également d’être en accord avec le tissu pavillonnaire de la commune de Beauzelle, au nord. Une forme en L se dessine, partant du boulevard et se retournant jusqu’au retrait imposé de 20m par rapport au fossé mère. En cœur d’ilot viennent se glisser trois plots de logements d’échelle « intermédiaire » que l’on retrouvera sur d’autres parcelles de la ZAC.

La Résidence Caractère propose deux échelles de logements - collectifs & intermédiaires - desservis par une circulation principale venant assurer l’unité du bâti. Cette circulation centrale se développe horizontalement et verticalement et constitue la colonne vertébrale du projet. Telle une rue couverte, ce grand volume en verre permet d’éclairer et de ventiler naturellement les distributions intérieures, offrant le confort d’un espace protégé, au sec, tout en bénéficiant d’une circulation ouverte sur l’extérieur agrémentée de plantations intérieures (plus de détails sur la venelle à découvrir ci-après).

Le bâtiment principal de la Résidence Caractère abrite 78 logements collectifs et un local d’activité de type bureau, situé en RDC afin de participer à l’activité du quartier. En étage, les logements sont desservis par les coursives de la venelle qui devient un lieu de rencontre, d’échanges et d’occupation pour les résidents. Des paliers généreux permettent de desservir trois ou quatre appartements, avec des vues agréables sur la venelle ou les jardins extérieurs.

Ce bâtiment en L est en porte à faux par rapport au soubassement ce qui participe à la légèreté du volume avec des angles traités en courbe marquant avec douceur l’espace urbain auquel il renvoie. Il développe une typologie en gradin avec un volume variant du R+5 au R+2. Cela permet d’afficher à la fois un front urbain et un rapport à l’échelle vis-à-vis du tissu pavillonnaire de la ville de Beauzelle : le bâti monte à R+5 du côté du Boulevard de Persée et descend progressivement le long de la route de Grenade pour atteindre une hauteur à R+2 du côté nord de la parcelle, faisant la part belle aux maisons individuelles voisines. Le volume de la venelle descend également en gradin, en accord avec le bâtiment principal. La contrainte de la route de Grenade offre la possibilité d’installer une limite verte qui prend la forme d’un talus végétal, suivi d’un petit bocage champêtre, à l’échelle des jardins de la résidence.

En cœur d’ilot, le projet propose 12 logements « intermédiaires » dont 6 « villas » duplex en RDC, desservies de plain-pied. Leur intimité est préservée par une séquence d’entrée qui passe de la venelle à une partie commune à jouissance privative, avant de desservir chaque logement. De larges ouvertures viennent rythmer la façade avec des fenêtres à mi-hauteur sur la peau extérieure, laissant exprimer la matérialité de la brique, et des portes fenêtres toute hauteur en fond de loggias pour apporter un maximum de lumière aux logements.  Les trois plots sont suffisamment espacés pour garantir un vis-à-vis confortable. Ce vide permet également de dégager des vues lointaines pour les pièces des logements collectifs donnant sur le cœur d’ilot. Ce dispositif en épannelages crée une transition douce avec la parcelle voisine à l’échelle domestique dite « intermédiaire ». En étage, les fenêtres qui se situent sur les côtés des plots sont disposées en quinconces afin d’éviter les vis-à-vis. Au R+2, une terrasse est aménagée de façon à se préserver des vues du R+3. En effet la loggia est limitée par un mur de type « moucharabieh » pour filtrer les vues tout en s’ouvrant complètement par le côté.

La matérialité en briques claires chamarrées et les angles arrondis donnent à la Résidence Caractère une fluidité des volumes et une douceur qui réfère à la qualité de vie de la ZAC Andromède. La brique de ton minéral vient habiller les façades du bâtiment en L afin de marquer le côté urbain de cet édifice, rythmé, sur la route de Grenade, par une alternance de loggias en « creux » marquant un vide, et des loggias en « plein » dotées de structure avec ventelles métalliques pare soleil. L’intérieur de ces loggias est blanc avec menuiserie blanche ce qui contraste avec la brique en peau extérieure tout en apportant légèreté et finesse au bâtiment. Sur le boulevard Persée, le front urbain est marqué par les loggias tramées à l’aide de claustras de type « moucharabieh », abritant certains celliers.

Pour marquer la dualité entre la façade claire et le tissu pavillonnaire environnant, les trois plots adoptent la brique toulousaine rouge, accentuant l’ambiance chaleureuse du cœur d’ilot. Les menuiseries grises sont en accord avec le bâtiment principal.

Enfin, la venelle se caractérise par une structure métallique blanche séquencée par des ventelles vitrées en positions horizontales sur toute la partie entre les plots puis par du vitrage clair sur la partie au-dessus des plots. Ce qui permet d’obtenir une venelle claire et lumineuse rythmée par des jeux de transparences.

Caractéristiques de la venelle :

Le projet de la Résidence Caractère se développe autour d’une rue intérieure mutable, appelée venelle bioclimatique. Cet espace, clos, largement vitré et ventilé, évolue au gré des saisons. En hiver, cette venelle créée un espace tampon agréable, lieu de transition entre l’extérieur et l’intérieur chauffé des logements. Cela permet d’une part de limiter les déperditions des logements et, d’autre part, de créer un espace convivial, dans une ambiance paysagée, où les habitants se retrouvent dans un contexte chaleureux. En été, un système de ventilation naturelle maintient la venelle à une température inférieure à la température extérieure. Cet espace rafraîchi crée un jardin dans lequel il est agréable de se tenir. Cet espace tampon est aussi un moteur thermique de la ventilation des logements. Ceux-ci offrent une configuration traversante et l’écart de température existant en toute saison entre l’extérieur et la rue intérieure induit naturellement un mouvement d’air.

Nous avons souhaité élever au maximum le curseur énergétique de cette venelle dans le but d’apporter une plus-value au projet. Ainsi notre étude pousse plus loin l’idée bioclimatique de cette venelle, elle a le potentiel d’être plus performante grâce à un ensemble de systèmes simples à mettre en place pour améliorer les qualités énergétiques et en faire un lieu d’exception, ne changeant quasiment en rien l’esthétique du projet. Il s’agit de créer une venelle très performante, avec un espace tampon maitrisé grâce à des ventelles orientables. Ces ventelles pivotent mécaniquement sur leurs axes afin de ventiler avec précision et réguler la température ambiante. Ce projet ambitieux en marge de la règlementation « classique » nécessite l’appui et l’expertise de différents organismes avec qui nous sommes en étude tels que le SDIS pour la sécurité incendie, le bureau de contrôle qui nous a accompagné et le CEREMA qui incarne l’intermédiaire principal avec le ministère du logement, le ministère de la santé et le ministère du développement durable.

Surface: 
6 618m2
Matériaux: 
Année de réalisation: 
Coût du projet: 
Entre 1M€ et 10M€
Département: 
Ville: 
Blagnac
Code Postal: 
31700

Plus de projets de l'agence TAILLANDIER ARCHITECTES ASSOCIES

  • Les Carrés de Bellefontaine - Toulouse

    Architecte associé : Jean-François Sirvain Architecte Au sud-ouest de Toulouse, "Les Carrés de Bellefontaine" proposent un programme mixte : bureaux, locaux associatifs, organisme de formation,... Lire la suite
  • Cité des Chercheurs - Toulouse

    Autour de l’ancienne piste aéropostale, au sein de la ZAC Toulouse Montaudran Aérospace à Toulouse , la résidence étudiantes de la Cité des chercheurs s’inscrit dans le projet urbain « Plaine Campus... Lire la suite
  • LE DOMAINE TOLOSAN

    Le projet : Réalisation d'une résidence en R+3 comprenant 129 logements mixtes (dont 9 villas) et 211 places de parking. Le Domaine Tolosan comporte quatre bâtiments de logements collectifs et neuf... Lire la suite