Pôle de Recherche et Développement agronomique et agroalimentaire du Grand Arras

Description du projet

Cet ambitieux projet scientifique développera des recherches liant qualité des sols et des aliments et traitera les problématiques du cycle de vie des phytosanitaires : sols – plantes – procédés de transformation des légumes – environnement. Il permettra de donner une meilleure visibilité de la recherche agronomique et d’encourager l’agriculture raisonnée dans la région, tout en renforçant l’attractivité de ces entités complémentaires en créant un pôle collectif.
Le projet est constitué d’un volume principal en ossature et bardage bois, qui s’élève en R+1. L’entrée dans l’édifice se fait sous un porte-à-faux en façade sud du projet, marquée par un volume plus haut (équivalent R+2) et semblant plus massif, car construit en béton matricé. Sur la façade ouest, une terrasse dessine un joint creux entre le minéral et le végétal. Enfin, un profilé métallique ceinture horizontalement le projet pour le passage des fluides spéciaux.
La nature très technique de ce type de bâtiment implique d’importants réseaux de nature et de dimensions très variées en fonction de chaque salle et du type de matériel utilisé. Rendre les réseaux visibles permet de faciliter la maintenance et d’affirmer le caractère technique des espaces tout en laissant apparente la structure en bois du plancher. L’absence de faux-plafonds rend plus aisée la modification des réseaux sur le long terme sans altérer l’esprit du projet.
Le bâtiment est essentiellement conçu avec une structure bois elle-même revêtue d’un bardage bois en douglas autoclave. Cette structure s’appuie sur un soubassement en béton matricé travertin (complété d’un revêtement hydrofuge) et sur un volume à R+1 complété par des acrotères hauts. Le bois et le béton se complètent pour exprimer d’une part les choix structurels, mais aussi pour apporter à la fois une grande pérennité à l’ouvrage tout en y intégrant des matériaux plus écologiques. Un profilé métallique ceinture la construction entre RDC et le R+1 de teinte gris soutenu et vient renforcer la dimension horizontale du projet. Les menuiseries sont mixtes, bois en intérieur et aluminium teinte gris soutenu en extérieur.
L’espace d’entrée est prolongé à l’intérieur par un patio autour duquel s’articule le bâtiment. Il permet d’apporter de la lumière dans l’édifice mais aussi d’offrir aux différents usagers un espace extérieur aménagé. C’est un lieu de respiration et de détente autour duquel les différents bureaux et laboratoires s’organisent.
Accolé au patio mais aussi au volume d’accueil se trouve l’escalier principal qui donne accès à l’étage. Cette disposition autour d’un patio permet de répondre aux possibles évolutions du bâtiment et facilite aussi les restructurations à venir à moyen et long terme.
L’espace d’entrée est prolongé à l’intérieur par un patio autour duquel s’articule le bâtiment. Il permet d’apporter de la lumière dans l’édifice mais aussi d’offrir aux différents usagers un espace extérieur aménagé. C’est un lieu de respiration et de détente autour duquel les différents bureaux et laboratoires s’organisent.
Accolé au patio mais aussi au volume d’accueil se trouve l’escalier principal qui donne accès à l’étage.
Cette disposition autour d’un patio permet de répondre aux possibles évolutions du bâtiment et facilite aussi les restructurations à venir à moyen et long terme.

Matériaux

Prix d'architecture

Projets du mois Archiliste

Année de réalisation

Coût du projet

Entre 1M€ et 10M€

Surface

1821m2

Département

Pas-de-Calais

Ville

Saint-Laurent-Blangy

Code Postal

62223

Liens externes :

A propos de l'agence ATELIER TEQUI ARCHITECTES

Plus de projets de l'agence ATELIER TEQUI ARCHITECTES

Construction de 32 logements sociaux collectifs à Chevreuse
L’implantation du projet offre une ouverture nouvelle vers la vallée de Chevreuse et l’inclinaison du bâtiment crée des perspectives depuis la rue vers l’Yvette. Face à la contrainte de la déclivité du terrain, le projet adopte un principe de décomposition des volumes en strates horizontales successives. Un socle minéral :... Lire la suite
Espace culturel et centre social de Nemours
La ville de Nemours a souhaité construire un centre social et un espace culturel sur la grande esplanade du quartier du Mont Saint-Martin. Le regroupement d’un équipement de cette importance et de commerces autour d’un espace public réaménagé a pour enjeu de vivifier l’activité et renforcer le lien social. Cette... Lire la suite
Construction de 40 logements sociaux et une brasserie, Zac des Grands Moulins, à Pantin (93)
Face à la mairie de Pantin, le long du canal de l’Ourcq, l’immeuble est un signal de la qualité urbaine du centre-ville, exigeant une identité forte et une architecture ouverte sur son environnement. Le projet est conçu comme un ensemble homogène, remarquable par sa matérialité. Une enveloppe de brique gris-taupe... Lire la suite