Restaurant les sources de Fontbelle

Description du projet

Construction d’un restaurant de 72 couverts. Le bâtiment de 450m², comprend une salle dédiée
à la restauration gastronomique « la Source » de 32 couverts, une salle bistrot « la Forêt » de 40 couverts, un espace lounge pour l’accueil et l’attente des clients et deux cuisines.

Le restaurant s’implante sur un site exceptionnel, qui surplombe la combe de Fontbelle offrant une vue panoramique sur la forêt vierge et les collines alentours. Niché entre un lotissement et ce vallon sauvage les clients du restaurant profitent toutefois de la proximité immédiate avec la Rocade d’Angoulême.
Le bâtiment surplombe la falaise et donne le vertige aux amateurs du paysage karstique et rocheux.

Le bâtiment trouve son identité dans l’utilisation de matériaux bruts. Ces matériaux qui dans la plupart des bâtiment sont rendus invisibles sont ici mis en exergue. C’est une mise en oeuvre soignée et réfléchie qui a permis aux matériaux d’affirmer l’ambiance et l’identité du lieu. Charpente métallique, plateaux de bardage, zinc, murs et sols en béton brut…ces matériaux se montrent, dialoguent les uns avec les autres dans un jeu de matière, de textures, de couleurs et de lumières. Le calepinage de la façade en zinc marque les lignes de l’architecture pour renforcer l’effet de porte à faux de ce bâtiment implanté en surplomb d’un terrain en dénivelé.

Le genius loci, l’esprit du site, était une grande inspiration pour les architectes. Les éléments matériels comme la végétation, l’eau et le rocher se retrouvent dans l’écriture architecturale du bâtiment. Les espaces de travail (cuisine, stockage,rangements, cave) forment un tampon au Nord, côté lotissement, tandis que les deux salles de restaurant s’ouvrent vers le paysage. Depuis les deux salles bistro et gastro, de larges ouvertures orientent les vues vers le parc et la combe de Fontbelle. L’aménagement intérieur, sobre et épuré, se projette vers l’extérieur. Les terrasses suspendues dans le vide offrent aux visiteurs une immersion totale dans la nature. L’expérience gastronomique proposée par le chef Guillaume Veyssière, tout juste étoilé va de pair avec l’expérience du lieu. Nature, architecture et gastronomie semblent s’être associées dans un dialogue qui démultiplie l’émotion et éveille les sens. Vue, odorat,toucher, goût, ouïe sont sollicités dans un même mouvement pour ancrer les sensations physiques au coeur de cet espace.

Matériaux

Prix d'architecture

Projets du mois Archiliste

Année de réalisation

Coût du projet

Entre 1M€ et 10M€

Surface

452m2

Département

Charente

Ville

Angoulême

Code Postal

16015

A propos de l'agence COCO ARCHITECTURE

Présentation

CoCo architecture est une agence en réseau, basée en Dordogne, dans la Drôme et l’Aveyron. En 2020, CoCo architecture pose ses valises au-delà du territoire français pour créer une agence à Vienne en Autriche. Menée par 5 associés, l’équipe d’une vingtaine d’architectes oriente sa réflexion vers une architecture contextuelle et raisonnée, respectueuse des sites naturels, économe en énergie. L’agence souhaite être actrice d’un changement de société, qui met la qualité de l’environneme...

Plus de projets de l'agence COCO ARCHITECTURE

Extension de l'Ehpad de la résidence de Marie Elisabeth Cavailhès
L’Ehpad de la résidence de Marie Elisabeth Cavailhès est située dans un petit village du Tarn. C’est un établissement qui s’est agrandi dans le temps avec des extensions successives. Ces multiples interventions ont construit un Ephad au fonctionnement non optimal mais qui a aussi le charme de l’enchevêtrement des bâtisses... Lire la suite
Centre d’activités et de services
Asprières est un village en milieu rural, qui a connu une évolution à deux vitesses : un déclin démographique de son bourg historique et un essor des lotissements en périphérie. Au pied du fort médiéval, l’école est le lieu de convergence de ces deux univers. Le pôle d’activité regroupe des... Lire la suite
Parking silo au cœur d’un grand ensemble
Une structure cinétique et évanescente Construction d’un parking silo de 355 places dans le quartier du Grand Parc, incluant des places PMR, des espaces de rechargements pour véhicules électriques, un local vélos et un local motos. Le Grand Parc est un ensemble des années 60 qui fait l’objet d’une opération... Lire la suite