Reconstruction du groupe scolaire François Peatrick au Plessis-Robinson (92)

Description du projet

La déclivité du terrain de plus de 4,80m, a été utilisée pour organiser deux niveaux. Le  niveau supérieur, le niveau de référence, se situe sur la voie François Peatrik. C’est à ce niveau que s’implantent les accès aux bâtiments publics et aux logements. C’est également à ce niveau que s’implante la cour de récréation maternelle. Le niveau inférieur accueille la cour de récréation de l’école élémentaire, la restauration et le gymnase.

Notre projet s’inscrit naturellement dans le maillage du quartier. Les bâtiments du groupe scolaire sont implantés en « L », le long de la voie François Peatrik et le long de la nouvelle place publique. Cette disposition permet de marquer fortement l’entrée des écoles et d’affirmer le caractère public de l’équipement. Cette disposition permet également de dégager un cœur d’îlot généreux pour bénéficier de grands espaces récréatifs sécurisés tout en profitant des vues et perspectives sur le paysage urbain environnant. 

La Maison des Associations est implantée à l’angle de la voie Peatrik et de la place publique. Elle marque un signal et un repère urbain majeur. Par sa volumétrie et son architecture, elle participe à la nouvelle identité du lieu. 

L’immeuble de logements s’implante également le long de la place. Cette implantation s’inscrit dans la continuité des immeubles de logements avoisinants. 

Pour respecter l’esprit et les ambiances recherchées par la Ville, nous avons fait le choix d’une architecture en harmonie avec son environnement : les immeubles du début du 20ème siècle avoisinants nous ont inspiré une écriture proche de celle de Franck Lloyd Wright ou toute l’horizontalité prend sa force. 

La volumétrie, la modénature et le choix des matériaux participent à l’intégration du bâtiment dans ce quartier. Le gabarit du bâtiment s’insère aisément entre les constructions existantes et à venir. Les façades sur rue sont constituées de pierres sèches en soubassement et de béton blanc pour le corps de bâtiment. L’attique est marquée en retrait et soulignée par les débords des couvertures en zinc.

Les façades sur cour du groupe scolaire, orientées au sud, sont largement vitrées mais protégées par des débords. Ceux-ci  forment des tablettes à lumières qui permettent de se protéger du soleil l’été tout en profitant des apports solaires en hiver.

La Maison des Associations est traitée comme un pavillon contemporain d’inspiration japonaise qui s’harmonise avec l’architecture du groupe scolaire. Les panneaux de bois extérieurs sont protégés par une structure en acier galvanisé qui supporte des éléments de verre opalescent qui filtrent la lumière à l’intérieur du bâtiment.

Année de réalisation

Coût du projet

Entre 10M€ et 50M€

Surface

6637m2

Département

Hauts-de-Seine

Ville

Le Plessis-Robinson

Code Postal

92

A propos de l'agence EPICURIA ARCHITECTES

Présentation

Nous créons des équipements publics, scolaires, culturels et sportifs. Clarté, luminosité, fonctionnalité, tel estnotre credo. C’est aux lieux d’études et de savoirs qu’Epicuria Architectes dédie son travail depuis plus de 20 ans.

Plus de projets de l'agence EPICURIA ARCHITECTES

Construction du groupe scolaire Doulon-Gohards à Nantes (44)
Le projet s’inscrit dans le cadre d’une vaste opération d’aménagement urbain, la ZAC Doulon-Gohards. L’esprit de cette évolution urbaine à la fois de grande ampleur et très ancrée dans le tissu local, est marqué par la mise en valeur de 100 hectares de zone naturelle conservée, une forme d’agriculture revisitée,... Lire la suite
Construction du lycée Robert Schuman à Charenton-le-Pont (94)
A la croisée de voies SNCF, de l’autoroute A4 et d’un quartier d’habitations, un projet qui valorise ses contraintes, métamorphose son environnement et propose un bâtiment Haute Qualité Environnementale.   Comment sur une parcelle désaffectée, polluée et bruyante,   décliner l’un des premiers bâtiments HQE d’Île de France ?  Le projet se... Lire la suite
Restructuration-extension du collège Mont-Miroir à Maiche (25)
Situé sur un vaste plateau en surplomb de la ville, ce vaste complexe construit en plusieurs phases successives appelait à plus d'homogénéité. Dans une région où le bois est une ressource essentielle, nous l'avons naturellement choisi pour unir les différents bâtiments du site, les habillant avec chaleur et harmonie. Construit... Lire la suite